lundi 12 novembre 2012

Epicer le jeu




Connaissez-vous le "Figging", cette petite finesse venue tout droit des pays-anglo-saxons ? 

On ne connaît pas grand-chose de l'histoire du "figging" mais il semblerait que cette pratique remonte à l’époque Victorienne où cette racine était introduite dans le rectum de la victime pour l’empêcher de serrer les fesses lorsqu'elle était recevait la canne. Dans ce temps-là, il s’agissait sans doute davantage de cruauté que d’érotisme (j’ai peut-être tort, mais c’est le sentiment que m’inspire la canne de toute manière...). 

D’autres sources indiquent que cette technique était utilisée depuis le 18e siècle dans le monde équestre. On utilisait cette racine lors des représentations, afin que l’animal relève bien la queue et avance d’un pas vif et alerte... Cette technique est maintenant interdite.



Comment utilise-t-on aujourd'hui la racine de gingembre dans un jeu érotique ? 

Il faut tout d’abord s'en procurer, et comme cette plante ne pousse pas à l’état sauvage… il faut nécessairement se rendre dans le premier supermarché ou primeur venu. Cette étape peut faire partie du jeu si la soumise est envoyée spécifiquement faire cet achat… et quoiqu'il en soit cela s'avérera très bénéfique pour sa gymnastique fessière. De belles fesses rebondies et des muscles périnéaux fermes et toniques, qui n’en rêverait pas ? 

Le gingembre se présente sous la forme d’une "main" avec des "doigts" comme le montre la photo.


Il faut la préparer pour la transformer en une sorte de petit plug. Cette œuvre sculpturale peut être réalisée par la soumise (trop cruel à mon goût) ou le dominant (meilleur choix, surtout s'il a la fibre artistique, et puis c'est sûrement un bien meilleur bricoleur...). Il ne faut pas trop attendre entre le moment de l’achat et le moment de l’utilisation car plus le gingembre est frais, plus l’effet recherché sera intense (mais comme, en réalité, on ne sait pas depuis combien de temps la racine a traîné au magasin, cela n'a pas beaucoup d’importance). Cette petite opération a le grand avantage de parfumer délicieusement votre cuisine... Alors, comment s’y prend-on? Petit reportage photographique.

Etape 1 : Tailler un "doigt" suffisamment grand
Etape 2 : Enlever la peau et toutes les aspérités
Etape 3 : Creuser un anneau au 2/3 de la longueur
C'est prêt

Attention à ne pas oublier l'étape 3. Il faut absolument penser à créer cette petite cavité circulaire pour éviter tout risque d'engloutissement de la racine entière dans le rectum, mais ne pas la creuser trop profondément pour éviter qu'elle ne se casse et ne puisse plus être retirée (dans les deux cas, avouez que l'on aurait pas l'air malin, là...).

Une fois le travail terminé, le résultat n'est pas très appétissant, je vous l'accorde... mais ce n'est pas le but recherché non plus!

L'étape la plus délicate est bien sûr l'insertion. Alors là, je ne vous donnerai pas de conseil, chacun fait comme il peut... Le point fondamental est de ne surtout pas utiliser de lubrifiant (sinon cela forme un film étanche autour de la paroi et il n'y aura aucun effet...). Il faut mouiller un peu la racine avec de l'eau froide et faire preuve de beaucoup de patience et de douceur...

Quels sont les effets ressentis par la soumise? Selon les sources que l'on peut trouver ici ou là, l'effet produit serait une sensation de chaleur, de brûlure, qui augmente progressivement jusqu'à devenir pratiquement intolérable. Cet effet dure une vingtaine de minutes environ, avant de commencer à doucement diminuer puis s'évanouir. Le dominant peut donc jouir de voir sa soumise se tortiller et l'implorer de retirer ce pxxxxx de truc de son derrière, tandis que la soumise peut prendre plaisir à cette montée de chaleur (qui pour une fois, est plus interne qu'externe) qui peut l'amener à un état d'excitation extrême.
Mon expérience personnelle (mais qui ne vaut pas grand chose, je n'ai expérimenté cette chose qu'une seule fois) est que la sensation n'est pas aussi forte que ça et qu'il est très exagéré de dire que c'est insupportable. Certes, ce n'est pas particulièrement confortable, et difficile de penser à autre chose qu'aux sensations qui malmènent notre petit derrière. Mais je n'ai jamais été au point, ni de me tortiller dans tous les sens, ni de supplier mon tortionnaire d'arrêter le processus. Peut-être que la racine utilisée n'était pas assez fraîche? Comme il existe plusieurs variétés de gingembre, peut-être que l'une est plus efficace que l'autre?

En conclusion, le "figging" n'est peut-être pas l'expérience la plus sensationnelle qu'il soit, mais c'est toujours amusant d'essayer des choses nouvelles et un peu insolites. Par ailleurs l'aspect psychologique est assez intéressant : l'achat, la préparation, l'attente, le côté humiliant de l'insertion, de l'exposition, de la demande du retrait...  Il est indéniable que ce processus augmente l'excitation et le désir d'une pénétration anale. A ce propos, j'avoue qu'une petite idée de vengeance m'avait traversé l'esprit en pensant à ce que les petits sucs restés immanquablement dans mon anus pourraient avoir comme effet sur la verge du monsieur (à priori, beaucoup plus sensible, non?)... mais voilà, mon gingembre a été servi sur une boule de glace à la vanille, donc je ne saurais jamais... Ggrrrrrrrrrrrrr!

PS: Si vous avez quelque expérience dans ce domaine, n'oubliez pas de nous la faire partager en commentaire...





73 commentaires:

  1. Que dire ? (outre que je me demande où j'ai déjà vu ces images, sur un site d'homme, je crois, mais ravi qu'une femme le répercute à sa façon à son tour, évidemment...)

    Que je préférerai toujours ma queue en elle plutôt qu'une racine ? Bien entendu, je comprends très bien l'érotisme que ça véhicule, mais un peu comme les instruments conviennent moins que ma main, du gingembre à la place de ma verge semble peu me parler. Attention, c'est juste MON ressenti, inutile de m'incendier si vous n'êtes pas de mon avis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui,j'ai trouvé les photos sur différents sites mais ne peux vous en donner les références car j'avoue les avoir trouvées il y a déjà un petit moment, et je ne m'en souviens plus :(
      Merci d'avoir donné votre avis qu'en vérité je partage amplement, mais il est toujours bon d'essayer des choses nouvelles, juste pour voir. Celle-là n'a d'ailleurs pas été renouvelée...
      Enfin je vous prie de m'excuser si mes propos ont pu vous paraître incendiaires, ça n'était pas du tout voulu (et je ne l'ai même pas réalisé pour dire vrai).

      Supprimer
    2. D'un seul coup, j'ai un doute. Est-ce que les photos étaient sur votre site? Je ne crois pas les avoir prises moi-même sur votre site mais sur un site qui lui même a pu les prendre sur le votre...

      Supprimer
  2. pas d'incendie en vue, c'est une façon de causer. Je crois avoir vu il y a quelques années ces images, je ne sais plus où, il me semble que Waldo en a causé aussi; Peu importe, c'est bien de remettre ça au gout du jour. Une femme qui en parle, c'est intéressant aussi...

    RépondreSupprimer
  3. Pecan nutjob13/11/12

    D'autres suggestions enfin, si vous appréciez une petite humiliation anale avant, pendant ou après la fessée mais que le gingembre c'est too much:

    * Un petit plug
    * La prise de température avant et/ou après la fessée; avant peut être justifiée par "tu as été très pénible au point de mériter la fessée, mais je veux vérifier que tu n'es pas malade"
    * Le suppositoire (contre le mal de gorge... ou de glycérine, mais attention à l'envie qui va aller crescendo!)
    * Le lavement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais un blocage sur le lavement. La seule fois où j'ai eu à subir ça, c'était pendant mon accouchement et donc des conditions de souffrances que l'on pourrait aisément qualifier de notables! Non, je crois que je ne pourrais plus jamais envisager cela... :)

      Supprimer
    2. Pecan nutjob13/11/12

      Tiens, je pensais que le lavement avant accouchement était une lubie américaine non reprise en France... mais peut-être êtes-vous québécoise?

      Il n'y a aucune raison que le lavement cause de grandes souffrances tant que vous êtes raisonnable. Une petite quantité d'eau, et vous serez nettoyée sans la moindre douleur. Bien sûr, si vous en mettez plus (2l), par exemple pour soulager la constipation ou le mal de ventre, il y a un certain inconfort temporaire... L'important est d'y aller progressivement.

      Chez nous, un petit lavement précède les activités anales, cela détend et diminue les risques de salissure

      Supprimer
    3. Non je ne suis pas québécoise :-D
      J'ai accouché dans l'Est de la France et, contrairement aux sus et coutumes de la France de l'intérieur, les lavements étaient encore pratiqués là-bas, au moins jusqu'au début des années 2000... même dans les CHU!
      Je comprends néanmoins l'intérêt hygiénique de ce type de pratique...

      Supprimer
    4. je voulais bien sûr dire "us et coutumes"... que les esprits mal placés se taisent... :)

      Supprimer
    5. Pecan nutjob13/11/12

      Chère Amandine, nous nous étions renseignés sur les mœurs américaines en matière d'accouchement. Il semble que le lavement soit inutile. Certes, comme vous le soulignez, il permet d'éviter que la poussée fasse partir non seulement le bébé, mais aussi des selles... mais il y a le risque qu'il y ait une fuite d'un reste de lavement, ce qui est pire. Aux USA, on recommande donc d'abandonner cette pratique, de même que le rasage systématique (mais les choses sont lentes à changer).

      Supprimer
    6. Pecan nutjob13/11/12

      Plus sérieusement, Amandine, vous devriez peut-être réessayer mais dans des circonstances ni stressantes ni douloureuses, à l'opposé d'un accouchement (n'attendez pas par exemple d'avoir une constipation carabinée). Vous faire administrer un peu d'eau tiède, doucement, vous détendra sans doute.

      Je ne sais pas si vous pratiquez d'autres jeux anaux, mais on se sent mieux pour cela si l'on sait qu'il n'y a pas de risque de salissure.

      Supprimer
    7. Pecan nutjob14/11/12

      Chère Amandine, il me semble que mon message n'est pas passé.

      Sachez qu'aux USA, encore récemment on pratiquait quasi systématiquement rasage+lavement... et maintenant on dit que non seulement c'est inutile mais nuisible! (sans parler de la circoncision du nouveau-né, systématique sauf opposition des parents)

      Je vous suggère de réessayer le lavement, mais au calme — pas dans le stress et les douleurs de l'accouchement. Achetez-vous un bock (il semble que c'est très facile d'en commander en ligne) ou un sac (si vous avez l'occasion de passer aux USA), remplissez-le d'eau à température corporelle, passez aux toilettes mettez-vous allongée sur le côté gauche sur une serviette, et prenez-le calmement; arrêtez dès que vous sentez de l'inconfort. Il ne faut pas trop lever le récipient (trop de pression).

      Supprimer
    8. Pecan nutjob14/11/12

      Autre remarque: les lavements que l'on administre dans un contexte médical, de nos jours, sont souvent des produits (Normacol en France, Fleet Phospho-Soda aux USA...) conçus pour provoquer rapidement la défécation. Autrement dit, ils donnent très vite une envie intense de se précipiter aux toilettes.

      Ce dont je parle, c'est de la simple eau à température corporelle. Bien entendu, vous allez avoir envie de la rendre, mais ça sera bien plus doux. Tout dépend bien sûr de la quantité et de l'encombrement de vos boyaux.

      Supprimer
    9. Merci pour tous ces renseignements. J'espère à qu'à l'heure actuelle cette pratique est abandonnée en maternité... Quant au rasage, j'avais également trouvé cela fortement humiliant dans ce contexte... et fait n'importe comment donc très douloureux à la repousse :(
      Pour en revenir aux lavements, j’essaierai... peut-être. Non, probablement, je suis assez curieuse! :)

      Supprimer
    10. Pecan nutjob15/11/12

      Je vous encourage à cela. Mon épouse a grandi aux États-Unis à une époque où ce remède était encore assez courant, et sa maman en usait sur ses enfants (sans excès). Les lavements stimulants (type Fleet Phospho-Soda) se répandaient dans les drugstores, mais sa maman restait sur l'idée de techniques simples et naturelles (eau tiède, éventuellement avec un peu de savon).

      Pour ma part, je croyais que c'était quelque chose du passé (vision "clystères de Molière").

      C'était donc une grande première pour moi quand elle m'a proposé, un soir pendant la première année de notre relation, de me soulager d'une constipation pénible. Ce fut à la fois efficace, et en même temps une sorte de douce humiliation (pas comme vous à l'hôpital).

      Depuis, nous utilisons ce remède tant pour remédier à certains troubles digestifs que pour chasser la nervosité ou les mauvaises humeurs, ou tout simplement par hygiène avant certaines pratiques.

      En ce qui concerne le rasage intime, nous l'avons parfois pratiqué. C'est très amusant sur le moment mais la repousse est pénible. Nous préférons donc une taille aux ciseaux.

      Supprimer
    11. Pecan nutjob15/11/12

      Quelques autres conseils pratiques:
      Les emballages de sacs à lavement américains proposent de prendre le lavement assis sur les WC, mais c'est très inconfortable. Préférer allongée sur le côté, jambe fléchie, ou sur le dos jambes repliées sur l'abdomen, ou encore à genoux popotin levé. Éviter bien sûr les positions où le ventre est comprimé. Si vous mettez une grande quantité (2l par exemple), massez le ventre.

      Supprimer
    12. Même si je trouve une toison joliment dessinée beaucoup plus esthétique, je préfère de loin les sensations procurées par un sexe parfaitement épilé. Mais voilà, lorsque l'on se rase, la repousse est extrêmement irritante et les poils ont tendance à s'incarner en formant de petits boutons rouges tout-à-fait disgracieux. Alors quelle solution adopter ? Aller chez une esthéticienne pour une épilation à la cire ? Certes, cela permet de retarder notablement la repousse mais, outre la gêne de "travailler" sur cette partie-là, la douleur ressentie est trop forte à mon goût. Alors voilà mon deuxième secret de fille (un vrai, celui-là…) : j’ai fait l'acquisition d'un appareil d'épilation à lumière pulsée. C'est certes assez onéreux (compter 200 à 300 euros), mais le résultat est plutôt probant… et absolument indolore ! Il faut tout d'abord se raser avec un rasoir électrique (dans mon cas, le rasoir est intégré à l’appareil) puis appliquer la lumière pulsée, et le tour est joué. Il faut compter 3 ou 4 séances et les poils ne repoussent quasiment plus (juste une petite séance d'entretien de temps en temps), et lorsqu'ils repoussent, ils sont très fins et ne s'incarnent pas (donc pas d'irritation et pas de vilain bouton rouge). Voilà, vous savez tout…

      Supprimer
    13. Pecan nutjob15/11/12

      Ce que vous racontez sur le rasage c'est exactement ce qui nous incite à ne pas le faire.

      Je ne connaissais pas la lumière pulsée. J'ai lu la description, n'est-ce pas un peu risqué si près des muqueuses?

      Mon épouse est embarrassée à l'idée de devoir montrer son intimité à une esthéticienne; cela ne vous gêne pas? (Vous me direz, il y a le médecin, mais c'est différent.)

      Donc, pour le moment, nous pratiquons un petit rituel: je lave madame (avec le petit exercice de mettre du savon sur les poils mais pas sur les parties sensibles, qui ne reçoivent que de l'eau) puis elle se met en position et je fais le "débroussaillage".

      Supprimer
    14. Non, la lumière pulsée, c'est juste une sorte de flash. Ce n'est ni dangereux, ni douloureux, d'autant plus qu'il y a différents niveaux d'intensité (sur les muqueuses, il vaut mieux utiliser un niveau d'intensité plus faible). Je le fais chez moi et non chez une esthéticienne car effectivement je trouve ça gênant (sauf à bien connaître son esthéticienne peut-être mais ce n'est pas mon cas) et qu'au final l'achat de l'appareil revient moins cher que plusieurs séances chez une professionnelle.

      Supprimer
  4. Cher Pecan nutjob, je reposte votre premier commentaire qui n'apparaît pas sur le blog (il semblerait que ce soit un problème assez courant avec Blogger)... donc le voici :

    "Il n'est pas forcément nécessaire de faire un gros plug avec encoche, vous pouvez aussi faire un petit suppositoire que vous enfoncerez totalement et qui ressortira de la façon naturelle à la prochaine selle.
    Il est important de bien peler et lisser la surface.
    D'accord avec vous que ce n'est pas insupportable, mais peut-être laissons-nous notre gingembre trop traîner...
    Sinon, comme vous le soulignez, le gingembre peut également être appliqué sur ou dans le sexe... "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que l'on peut l'utiliser sous forme de suppositoire mais j'avoue être plus rassurée avec quelque chose qui peut se retirer facilement, quand on le veut... sinon c'est vrai qu'il faut bien lisser la surface, ce qui n'est pas évident car le gingembre est assez filandreux (mais peut-être celui utilisé n'était pas assez frais justement, d'où l'aspect filandreux).

      Supprimer
    2. Il faut regarder dans le tableau de bord>commentaires>spams, parfois des comms (et en l’occurrence ceux de ce monsieur) se mettent directement dedans. ça m'arrive régulièrement, et je âsse mettre à jour, je ne sais pas pourquoi, c'est un peu arbitraire, même les miens s'y mettent parfois.

      Il suffit de cliquer non-spam et ils apparaissent illico presto !

      Supprimer
    3. Merci pour ces explications, je n'avais, c'est vrai, pas remarqué le dossier Spam des commentaires.

      Supprimer
    4. Stan, puisque l'on est dans le domaine des demandes de conseils techniques... la liste des derniers commentaires ne semble plus vouloir s'afficher. Avez-vous déjà rencontré ce problème?

      Supprimer
    5. Oui... Je crois qu'il va falloir changer de widget. Parfois ceux-ci, conçus par des amateurs et qui ne sont pas officiels blogger posent souci. Essayez un autre, copiez le HTML et ça devrait marcher mais celui-là semble mort.

      Supprimer
  5. Oui, ça arrive à chaque fois avec Monsieur Noix de Pécan, chez nous aussi ses commentaires se retrouvent dans les spams, je crois que c'est parce qu'il utilise un truc pour cacher son identité. C'est comme ça qu'on n'a pas publié, bien malgré nous, une dizaine de ses commentaires pendant qu'on était dans le Caucase. Mais bon, une fois qu'on sait, y a plus qu'à aller dans commentaires < Spam sur Blogger.
    Et il arrive aussi que je me retrouve dans les spams chez Waldo, alors que je fais comme d'habitude. Les robots nous auront un jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et la protection anti-robot mise en place me semble aussi pénible (j'ai vraiment du mal à lire les sigles parfois, mais je n'achèterai pas de lunettes pour autant!) qu'inutile, visiblement...

      Supprimer
    2. Ah ben justement, je n'ai fait qu'un seul commentaire sur ton blog et j'ai râlé de voir encore une fois ces maudits captcha illisibles pour protéger des robots !
      J'suis bien content que Constance et Simon les aient supprimé de leur blog !
      Si tu ne les aimes pas, n'hésite pas : tu vas dans ton gestionnaire de blog>Paramètres>Publications et commentaires et tu dis non à "Afficher la vérification des mots"

      Hop, plus de captcha illisibles...

      Supprimer
    3. Super, je vais essayer ça tout de suite car effectivement, je ne supporte pas moi non plus ces trucs là! Merci de l'info! :-D

      Supprimer
    4. Excellent ! C'est déjà fait...

      J'suis content d'être passé :-P

      Supprimer
    5. T'es pas venu pour rien, hein! :-D

      Supprimer
    6. C'est bien la première fois qu'une page de commentaires se transforme en "chat"...

      Qu'est-ce qu'ils vont s'enquiquiner les suivants en tombant là-dessus... :-D

      Supprimer
    7. oh, il n'y a personne qui la lit de toute façon... :-D

      Supprimer
    8. Si, moi... C'est pour ça qu'il me faut tant de temps pour lire un blog qu'en général il disparait du web avant que j'arrive au bout...

      Supprimer
  6. pour les commentaires, essayez là...

    RépondreSupprimer
  7. Ensuite, sur la page, ajouter le Gadget, avec ce bouton Add to Blogger et ça fera la blague !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stan, ça marche du tonnerre... décidément, vous êtes au point pour la journée de la gentillesse, vous!
      :-D

      Supprimer
  8. par contre virez l'autre "commentaires", du coup. allez dans le tableau de bord sur "mise en page" et organisez ça. Vous aurez vu que vous pouvez paramétrer aisément, le nombre de messages et pas mal d'autres détails

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, c'est fait... merci encore pour votre précieuse aide!

      Supprimer
    2. Vous pouvez aussi augmenter la taille, je crois qu'on est à 85%, il suffit de remplacer par 100% pour avoir une typo plus grosse et plus lisible. En fait tout est paramétrable. Allez aussi patouiller dans "conception", disponible sur le blog" et "personnalisez". Tant que vous ne validez pas, rien n'est fait. On peut tout paramétrer, changer les polices, les couleurs, les fonds, la dispo. Bref "personnaliser", donc !

      Supprimer
    3. ah, une fois là il faut aller dans "avancé" pour changer les fonds, les couleurs, les typos, les tailles etc...

      Supprimer
    4. 90 ou 95 serait mieux, là c'est plus gros que la typo des posts...

      Supprimer
    5. Ouh la la ... cela va dépasser mes connaissances moyenageuses de l'outil informatique!!!

      Supprimer
  9. tant que j'y suis... vous pourriez mettre vos archives en menu déroulé, ça prend moins de place... et fera remonter les commentaires, permettant de voir d'emblée s'il y en a. Le "qui êtes-vous" n'a pas d'importance, on peut le mettre ailleurs, autrement, et fait sur mesure, si vous voulez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison, mais comment fait-on pour mettre un menu déroulant dans les archives (je sais, j'abuse, mais pour une fois que j'ai un chevalier servant... et même deux avec MIkklm... finalement, on devrait fêter la gentillesse tous les jours! :-D )?

      Supprimer
    2. Paramètres mise en page et vous cliquez sur le gadget archives, qui vous proposera différentes options... C'est valable pour tout. Essayez.

      Supprimer
    3. Ouh là... Chevalier servant, moi ?

      Décidément, je ne regrette pas d'être passé
      :-P

      Trouvé pour les archives :
      c'est dans Tableau de bord> mise en page

      Tu cliques sur modifier le gadget "archives" et ça te propose plein d'options, dont "menu déroulant"

      Supprimer
    4. lol. Grillé par l'autre chevalier servant...

      :-D

      Supprimer
    5. Ouais, je grille, c'est mon côté chevalier aimant l'huile bouillante.

      Supprimer
    6. Constance nous le dira, mais je crois que l'histoire de l'huile c'est une légende! :-D
      Je me sens une âme de princesse aujourd'hui...

      Supprimer
    7. Messieurs les chevaliers, ça vous va le menu comme ça?

      Supprimer
    8. Ben, j'ai testé le menu déroulant et j'aime pas !
      Ca donne des mois en vrac et on ne voit pas les titres des posts...

      Je préfère la présentation classique...

      Supprimer
    9. Mince, il va vraiment falloir que je penche dans la notice de blogger alors... si tant est quelle existe!

      Supprimer
    10. moi pas, on s'en fout des archives, c'est très mineur et après tout si on veut chercher il suffit de taper un mois et on voit. En plus c'est surtout valable pour les blogs avec énormément de posts, par contre il faudrait un widget "derniers posts", plus pratique au final pour retrouver les dernières parutions.

      Supprimer
    11. et puis pour le moment le blog est tout petit... on peut aussi descendre la molette!

      Supprimer
    12. Pecan nutjob14/11/12

      Vu le prix de l'huile... je pense que, tout simplement, ils utilisaient de l'eau!

      Supprimer
    13. Les romains utilisaient déjà de l'huile bouillante, c'est dire si ça date, l'affaire.

      Supprimer
    14. Je pensais comme Pecan, que c'était plutôt de l'eau... peu importe, je préfère le lait d'anesse ! :-D

      Supprimer
  10. Marrant, je pensais avoir apporté mon "témoignage" sur le blog de Waldo à ce sujet :
    http://waldoblog05.canalblog.com/archives/2011/09/09/21993120.html

    Mais je constate que non, c'était ailleurs. Voilà ce que c'est de traîner partout où ça punit...

    Bon, alors, en gros, j'en pense la même chose que toi, pour avoir essayé : ça chauffe, oui, mais ce n'est certainement pas insupportable... Et pire, on s'habitue vite, donc ça devient ennuyeux...

    Moi qui ne suis pas adepte du travail manuel, la sculpture du gingembre, une fois, ça m'a suffit...

    (Il parait que ça se replante très bien et que ça fait une jolie plante d'intérieur (à déterrer à chaque besoin ?? :-D )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En faire une plante d'intérieur... oui, je pense que ce serait mieux en effet, surtout qu'à priori cela donne de très jolies fleur. Mais pas question de la déterrée! Enfin, pour moi pas grand danger, mes plantes crèvent toutes, sans exception, alors...

      Supprimer
    2. Tu peux donc tester toutes les racines...

      (Ok, je sors... Il va être l'heure d'aller chercher les enfants à l'école de toutes façons...)

      Supprimer
    3. Merci beaucoup d'être passé en tous cas :)

      Supprimer
  11. Pecan nutjob13/11/12

    Chère Amandine, je suis désolé de ces problèmes. Comme explique Constance, j'utilise un service d'anonymisation, ceci afin d'éviter de laisser des traces compromettantes chez divers hébergeurs de blogs.

    Mon épouse et moi voulons éviter toute interférence malheureuse entre d'une part nos activités conjugales et leur évocation en ligne, d'autre part nos vies de famille et professionnelles.

    Même si tout ce que nous racontons ici n'est rien que très légal (du moins en France), il n'en reste pas moins que nous nous plaçons en dehors des mœurs habituellement considérées comme "normales"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne vous inquiétez pas, maintenant je sais comment publier vos commentaires sur le site :)

      Supprimer
    2. (J'avais supprimé mon commentaire en réponse à celui-ci, vu qu'il avait disparu ! Etrange... Puisque le revoilà, moi aussi...)

      Je disais donc : il faudrait un hacker spécialement doué et spécialement malveillant pour venir vous traquer à partir de simples commentaires sur un blog !

      Il suffit en général de se créer une adresse hors-F.A.I. et réservée à cet usage...

      On est un peu parano chez les Noix de Pécan !! ;-)

      Supprimer
    3. C'est quoi une adresse hors-F.A.I. (je sais, je suis nulle...)?

      Supprimer
    4. En dehors de ton fournisseur d'accès à Internet (F.A.I.) En gros, une adresse chez yahoo, ou chez Gmail (c'est plus simple pour avoir un compte google et venir commenter les blogger ;) )
      En théorie, Google se la joue "réseau social" et demande une inscription avec "Prénom/nom" (Pécan Nutjob marchera sûrement pas), mais ils peuvent toujours prendre un pseudo (Benoît Pécan, ça irait sûrement !)
      Ou bien ils peuvent prendre l'adresse sur yahoo, et ouvrir le compte google avec cette adresse : mon compte c'est Mlkklm et (tu vas pas le croire) c'est pas mon vrai nom... ;-)

      Supprimer
    5. Mince, je pensais que tu étais originaire d'Europe de l'Est... :-D
      Bon, j'ai une adresse gmail, donc j'en déduis que tout va bien, ouf!

      Supprimer
  12. Pecan nutjob15/11/12

    Cher Mikkim,

    C'est au contraire très facile de retrouver quelqu'un via les adresses IP. Il suffit que vous ayez une adresse fixe pour votre domicile et que vous ayez posté à la fois sur des blogs comme celui-ci et sous votre vrai nom sur des blogs professionnels. Celui qui aurait accès aux listes des intervenants des deux catégories de blogs vous retrouverait sans problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais bien sûr, je le sais bien, je répète donc qu'il faudrait quelqu'un de doué et malveillant pour cela...
      Avez-vous des ennemis ?

      Supprimer
  13. Pecan nutjob22/11/12

    Pour en revenir au sujet original de cet article... Nous pratiquons l'administration de suppositoires à l'eucalyptol lorsque le rhume et le mal de gorge arrivent. Naturellement, en cas de fessée ("un suppo, une fessée et au lit"), rien de plus simple que d'administrer d'abord le remède. Celui-ci donne une curieuse impression de picotement. C'est beaucoup plus "soft" que le gingembre.

    Sinon, si vous voulez plus d'inconfort, il y a le suppositoire de glycérine (essayez d'aller au coin avec cette envie de vous précipiter aux WC). Je ne suis pas un grand fan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je suis malade, j'ai juste envie de réconfort et je n'ai généralement ni la force ni l'envie de recevoir une fessée. Mais chez moi le rapport à la fessée est un peu différent du votre, même si j'ai commis une faute, je n'éprouve pas nécessairement le besoin de recevoir une fessée. Parfois j'ai envie de jouer avec cette faute (la provocation est alors toute trouvée)et parfois pas, parce que la fessée reste avant tout un jeu pour moi. Mais je comprends néanmoins très bien votre point de vue.

      Supprimer
    2. Pecan nutjob22/11/12

      Oh, nous ne pratiquons pas non plus la fessée si l'un de nous est vraiment malade.

      Si je suis malade, mon épouse me dorlote... mais ça inclut, par exemple, me prendre la température dans les fesses ou l'administration de remèdes (par exemple, les fameux suppos). C'est pour mon bien.

      Supprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.