lundi 19 novembre 2012

La préférence



Comment rêvons-nous d’être fessés? Comment rêvent-ils de nous fesser? Je suis certaine que pour l’immense majorité des gens, cette fessée fantasmée se déroule sur les genoux et à la main. 

Dans notre jeu, il existe une grande variété d’instruments et de positions que nous pouvons expérimenter librement et sans danger. Ils jouent un rôle essentiel, c’est certain. En faisant monter l’appréhension ou la honte, ils contribuent, avant tout, à augmenter l'excitation. Et puis, ils nous permettent d’expérimenter une grande diversité de sensations, ce qui est plutôt sympathique à un caractère "expérimental" tel que le mien. 

Chacun peut donc avoir ses préférences en matière d’instruments et de positions, mais je suis persuadée que rien n’égale les sensations d’une fessée donnée à la main et sur les genoux. Aucune autre combinaison ne conduit au même niveau de communion entre les deux partenaires. 

Pas sa main, le dominant ressent directement les effets de la fessée, il peut en moduler la force, caresser, rassurer... La main est toujours disponible, spontanée, elle est symbole d’alliance et de partage (j’ai toujours été étonnée, même un peu honteuse à vrai dire, de voir à quel point la main de mon tortionnaire pouvait devenir rouge... et certainement tout aussi douloureuse que mon derrière !)
Etre sur les genoux permet un contact physique si privilégié, aimant, qu'il apaise toutes les tensions. Et je dois avouer que je ne me suis jamais sentie, dans ma vie, aussi profondément en sécurité que dans cette position.

Ainsi, si toutes les configurations peuvent procurer beaucoup de plaisir, je reste persuadée que la fessée idéale, celle qui vous chamboule le cœur à sa simple évocation, se déroule toujours à la main et sur les genoux...






26 commentaires:

  1. Pecan nutjob19/11/12

    Bien d'accord avec vous.

    RépondreSupprimer
  2. Aah oui... le genoux, c'est le meilleur et le plus rassurant. Meme une vraie bonne fessée me laisse toujours des souvenirs de douceur si elle est sur ses genoux. Quand à sa main qui lui brule autant que mes fesses... Ben j'avoue que ça ne me déplait pas du tout. On rééquilibre les choses comme on peut...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je culpabilise surtout si la fessée est à mon initiative... sinon, effectivement, tout va bien ! :-D

      Supprimer
  3. Ksss... Et si la fessée est à son initiative, penses tu qu'il culpabilise de te voir frotter tes fesses?
    Allons, allons... En plus, ce n'est JAMAIS de notre initiative, hein!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben c'est vrai ça, c'est JAMAIS de ma faute qu'en je réfléchis bien !

      Supprimer
    2. Ben si ! là il y a une faute ! Alors on baisse gentiment sa culotte et on vient s'installer confortablement !

      Supprimer
  4. "j’ai toujours été étonnée, même un peu honteuse à vrai dire, de voir à quel point la main de mon tortionnaire pouvait devenir rouge... et certainement tout aussi douloureuse que mon derrière !"

    Je confirme. D'ailleurs il serait sympa qu'on reconnaisse aussi la souffrance des fesseurs et fesseuses. Sans parler de la frustration qu'il y a à constater qu'après une fessée à la main, les fesses de Simon commencent à peine à prendre des couleurs, alors que moi je suis pas loin de réclamer une main de rechange.
    Félonie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fesser un homme à la main, ça relève de l'exploit, c'est certain... c'est qu'ils ont des fesses en béton ces messieurs!
      Heureusement, pour nous, c'est pas pareil... :)

      Supprimer
    2. (et n'imaginez même pas ce que ça donne quand ils ont vingt ans de ski derrière eux).

      Supprimer
    3. Rôôôhhhh... Pauv' petite Constance, pour un peu, on la plaindrait...



      ... presque !

      :-P

      Supprimer
    4. T'as du bol de pas être à portée de main, toi.

      Supprimer
    5. Ah ça, c'est la deuxième "Madame" qui me dit ça aujourd'hui... Doit y avoir quelque chose dans l'air... :-D

      Supprimer
    6. Pecan nutjob22/11/12

      Vous comprenez pourquoi madame, si elle commence à main nue avec l'intention de bien me chauffer, garde au cas où une pantoufle ou une raquette de ping-pong. Elle ne va pas forcément s'en servir... mais peut-être que si, si la main peine trop. Ça rajoute du suspense.

      Supprimer
  5. Pecan nutjob22/11/12

    Pour répondre plus précisément: je préfère fesser et être fessé sur les genoux. Souvent, nous le faisons tout simplement sur le lit. La chaise offre une position encore plus humiliante (tête plus bas que les fesses, surtout si on a les jambes coincées entre celles du fesseur ou de la fesseuse).

    C'est la position qui offre le plus de contact, de vue, d'intimité.

    Les exceptions notables sont le martinet (allongé ou à genoux fesses en l'air) et les mises en scène "scolaires" avec le succédané de "paddle".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur les genoux, je préfère avoir la tête en bas plutôt que le buste reposant sur le lit ou le canapé. Cela peut paraître stupide, mais comme cela mon partenaire me semble encore plus grand... dans mon coeur aussi.

      Supprimer
    2. Pecan nutjob22/11/12

      N'est-ce pas une position encore plus humiliante et impudique, surtout pour une femme ?

      Supprimer
    3. Peut-être, mais c'est un peu la règle dans ce jeu, non? Et puis il existe des positions encore bien plus humiliantes et impudiques que celle-là, il me semble...

      Supprimer
    4. Pecan nutjob23/11/12

      Pensez-vous à ce que les anglo-saxons appellent la "diaper position"?

      Supprimer
    5. Oui, en effet, cette position est la plus humiliante et la plus impudique. Mais il existe d'autres position également plus humiliantes et impudiques que la position sur les genoux : à 4 pattes, courbé...

      Supprimer
    6. Pecan nutjob23/11/12

      Il est vrai que lorsque mon épouse reçoit le martinet les fesses en l'air, il lui arrive de me provoquer en changeant la position de ses jambes...

      Supprimer
    7. C'est certainement quelque chose que je ne m'amuserais pas à faire car un coup de martinet mal "placé" peut être extrêmement douloureux!!! :-D

      Supprimer
    8. Pecan nutjob23/11/12

      Oh, nous sommes prudents. Si elle joue à cela, je lui dis de rectifier sa position avant le coup suivant! Mais évidemment juste après avoir reçu le coup suivant, elle recommence...

      En revanche si c'est pour le "paddle", elle le reçoit comme ça (ça tape sur les fesses, pas en dessous).

      Supprimer
  6. Pour faire très original, pour moi aussi - et pour Simon également - la meilleure position pour donner et pour recevoir la fessée, c'est sur les genoux. Nous avons tenté la position diaper ou à quatre pattes, les fesses bien en l'air, quand Simon était puni, mais quand on est un peu maigre comme lui, ça donne l'impression que les coups tombent directement sur l'os - pas agréable du tout. Donc on a laissé tomber. Pour varier, on applique la fessée légèrement penché en avant, pour les instruments qui nécessitent du recul: badine, cravache, martinet... Et sinon, quand il est sur mes genoux, je garde toujours une brosse, ou une spatule, à portée de main!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pecan nutjob23/11/12

      Madame a un derrière qui, sans être excessif, a une bonne rotondité féminine; quant à moi, contrairement à Simon, j'ai un peu de gras...

      Je comprends pour Simon, mais pour vous? Ça ne vous tente pas les autres positions?

      Si je peux me permettre une petite observation (encore une fois):
      La brosse a une petite surface de contact, ce qui fait qu'elle fait assez facilement assez mal. C'est efficace si c'est le but, mais parfois on peut vouloir quelque chose de moins concentré. Pour cela, mais toujours en restant dans les ustensiles rigides, nous utilisons une planchette à découper le pain ou une raquette de ping-pong.

      (Vous remarquerez que nous préférons les "pervertibles" aux objets vendus pour la fessée récréative, si ce n'est le martinet, que nous acceptons car traditionnel. Nous aimerions sinon trouver un "paddle" américain traditionnel, du style "the little deer with the bear behind" par exemple...)

      Pour le martinet, il y a sinon penché en avant sous le bras du fesseur ou de la fesseuse. Ça fait très "maman donne le fouet"...

      Supprimer
  7. La position sur les genoux semble bien pour tous la plus affective. J'aime pas trop le 4 pattes (bien que mes fesses soient suffisamment grassouillettes pour le permettre :-D) à cause de la distance que cela induit entre les partenaires. Par contre, j'ai essayé une fois le diaper et j'ai adoré... parce que ça a vite dérivé vers autre chose que la fessée! ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Pecan nutjob23/11/12

    Quelques petits trucs pour la "diaper"...

    Pour les hommes fessés, il vaut mieux qu'ils mettent leurs organes par dessus les cuisses et serrent bien celles-ci, afin d'éviter des problèmes si une claque atterrissait au mauvais endroit. Been there done that, on a eu une fois un petit incident (à la main, heureusement), madame était vraiment désolé.

    Il est amusant de demander à la fessée de tenir elle-même ses jambes en position.

    RépondreSupprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.