mardi 15 janvier 2013

Le mélange des genres




Fessée et sexe sont intimement liés, c’est certain. Surtout pour quelqu'un comme moi qui n'associe à cette pratique aucun besoin réel de punition. 

J'aime la fessée pour la complicité qu'elle crée avec mon partenaire (et je ne connais sincèrement aucune activité qui crée un tel niveau d’intimité). Je l’aime aussi parce qu'elle me rassure, me renforce, me permet d’atteindre cette autre-moi qu'il est tellement agréable d'être, sans peur ni fausse pudeur. 

Mais je me sentirais vraiment "abandonnée" si la fessée n’était pas suivie de câlins plus intimes. Ça peut arriver, si la fessée ne suffit pas à être pardonnée ou si elle est donnée par quelqu'un qui ne m'aime pas. Personnellement, je trouve cela très déstabilisant et disons que dans ce cas, le sentiment "d'abandon" que j'ai pu ressentir après m'a fait beaucoup plus de mal que le bien qu'a pu m'apporter la fessée. Une expérience à essayer de ne pas renouveler, donc. 
Je parle bien là de moi et uniquement de moi. Il y a des tas de gens qui aiment se faire fesser sans avoir besoin de sexe ensuite ou sans avoir besoin de se sentir aimé par leur partenaire de jeu. Et, quelque part, j'envie réellement ces gens car cela simplifie bien les choses. Mais voilà, je ne suis pas comme ça. 

Alors vous allez sans doute penser que la fessée érotique est celle qui me convient le mieux. Et bien curieusement, non. J'aime bien, il ne faut pas non plus exagérer, je ne vais quand même pas reprocher la jouissance que l'on m'a offerte. 
Mais mélanger fessée et jouissance m'empêche d'atteindre cet état de vulnérabilité dans lequel je me sens si bien. Par ailleurs, pour être honnête, ce n'est pas forcément si facile de se remettre "en mode fessée" immédiatement après un orgasme. En tout cas, moi, je ne suis pas très douée pour cela. 
Et puis enfin c'est une jouissance souvent non partagée alors que justement c'est bien une communion intime avec mon partenaire que je recherche à ce moment-là… 

Voilà pourquoi, même si je pratique la fessée sans ressentir aucun besoin réel de punition, la fessée érotique n'est pas celle qui me procurera le plus de plaisir. Je préfère que fessée et jouissance se suivent, mais ne se mélangent pas.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.