dimanche 3 février 2013

Larousse surf sur le SM

Vous avez adoré "50 nuances de Grey" et vous souhaiteriez passer à la pratique, mais il vous manque un peu de technique et quelques conseils pratiques?

Larousse vient à votre secours avec ce merveilleux petit guide des relations érotico-SM soft, "50 nuances du plaisir". Tout un programme, à dévorer sous la couette par une froide nuit d'hiver. Ambiance torride assurée!




Ce guide aborde, de manière pratique et humoristique, les 6 commandements de toute vie sexuelle épanouie :

  • Révisez vos classiques! car le sexe "vanille" c'est drôlement bien aussi! 
Pour madame : les secrets d’une fellation à tomber, pour monsieur : les secrets d’un cunnilingus à tomber, mais aussi des positions qui décoiffent : à deux sur le bureau, volupté et tourbillons... et enfin un mini guide du dialogue coquin, pour faire taire le bisounours qui est en vous et réveiller vos instincts sauvages, vous trouverez des exemples de phrases à sortir dans les moments les plus chauds! 

  • Le pourquoi du comment de la fessée 
Le pourquoi du comment de la fessée, de la classique à mains nues, à l'utilisation des instruments et jusqu'aux soins post-fessée... un petit descriptif très complet.

  • Attache-moi ! 
"Dans le bondage, nous explique-t-on, l'élément le plus important est le ressenti du pouvoir sur l'autre. Pas besoin de réussir des noeuds : vous ne travaillez pas au gréement d’un voilier et votre partenaire ne va pas dériver avec la marée. Mais il est important qu'il ou elle se sente ligoté(e) pour de vrai". Le guide vous apprendra donc toutes les façons de faire "hogtie", "frogtie" ou "ball-tie"... on est bien loin du nœud de huit!
Suivent alors de nombreuses indications sur l'art et la manière d'attacher sur un lit, une chaise, au salon ou dans la cuisine... 
Sans oublier de rappeler les règles de sécurités essentielles : "Le sexe c’est génial, mais les accidents liés à certaines pratiques le sont beaucoup moins. Pas d’imprudence : on ne sait jamais, ne laissez jamais une personne seule après l’avoir attachée. Prévoyez toujours un moyen rapide de libérer votre partenaire, en cas d’incendie, d’inondation, d’invasion par des zombies ou autre apocalypse". 

  • Allume-moi ! 
Vous saurez tout sur l'art de bander les yeux, le sexe par l'oreille, une playlist qui balance, la bombe glacée, la cire chaude et le plaisir brûlant, les joies de la campagne : l’amour à découvert ou presque...

  • Se soumettre sans se démettre 
La soumission c'est HOT : le plaisir dans la douleur, quelques trucs pour obéir sans casse et vos livres de chevet.

  • C'est qui le chef ?
Qui châtie bien ménage son soumis, la loi c'est vous, toute faute mérite récompense, la scène dont vous êtes le héros...


Je l'avoue, je n'ai pas encore lu ce guide, mais je me promets bien de le placer dans mon panier la prochaine fois que je passerai commande sur Amazon! 
Enfin, si je n'oublie pas, et ça c'est pas gagné...



10 commentaires:

  1. Déjà, rien que d'utiliser l'expression "panpan cucul" me dissuaderait de lire ce truc, destiné à vulgariser un aspect de mon plaisir que je n'ai pas envie de voir décrypté et plus ou moins vécu par tout le monde comme si c'était un passage obligé...

    Avec cette vulgarisation "obligatoire" imposée par les médias et les magazines féminins qui en raffolent, les filles croient qu'il faut tout essayer et tout faire pour ne pas passer pour une coincée du cul, mais je crois que chacun doit surtout faire ce qu'il veut et ne jamais se forcer. En rien.

    RépondreSupprimer
  2. Boh, Stan, faut pas se renfrogner comme ça, voyons! Oui, ils surfent sur la vague lancée par les 50 Shades, mais bon, c'est la base des techniques commerciales (pas toujours louables j'en conviens). Et si ça peut faire déculpabiliser des gens qui ont des fantasmes de punition, domination et soumission, c'est peut-être pas plus mal, non? Que des gens essaient la fessée parce que c'est "tendance", c'est sans doute pas très malin, mais si ça leur plaît, et qu'ils y prennent goût ensuite, je trouve ça plutôt chouette. C'est selon ce même principe de "tiens on dit que c'est pas mal, je vais essayer", qu'une de mes amies a pris un certain goût pour la sodomie (et c'est pas son copain qui se plaindrait!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Latis3/2/13

      D'accord pour la déculpabilisation... Même si je suis plutôt d'accord avec Stan: les articles concons qui tentent d'expliquer les trucs pour pimenter la vie sexuelle des gens me paraissent bien pénibles. Au fond, chacun sait ce qu'il aime, non?
      Et c'est vrai que d'imaginer un mec me dire: "Latis! C'est l'heure de ton panpan-cucul" Euh... Gros éclat de rire et degré 0 de l'érotisme assuré!

      Supprimer
    2. Je vous rassure tout de suite, je n'ai jamais employé l'expression "panpan-cucul", et ça va que c'est pas le truc de Simon non plus, sinon en représailles j'amorcerais une grève de la cuisine (il paraît que mes menaces de grève du sexe ne sont absolument pas crédibles).

      Supprimer
    3. C'est avant tout de l'expression que je causais avant de dériver sur le principe même d'un guide du cul... On est d'accord.

      Supprimer
  3. Stan, j'ai enlevé cette expression stupide de mon post et je ne pense pas qu'elle soit utilisée dans le guide (mea culpa) de Larousse, ce dernier ayant été écrit )à priori par une adepte du BDSM soft.

    Je partage entièrement l'avis de Constance et pense que tout ce qui pourrait conduire à la "normalisation" de ce fantasme aux yeux de la société est plutôt le bienvenue, même si je doute fort que quelqu'un qui n'a pas ça en lui dès le départ puisse en devenir adepte en l'essayant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vous qui l'aviez écrit ??? Je croyais qu'il s'agissait du "prière d'insérer", moi.

      Supprimer
  4. Un recueil Larousse qu'on ne peut classer dans le même rayon que les autres dictionnaires... faudrait pas que le petit Robert tombe dessus!

    Je n'ai pas l'impression que ce livre puisse avoir un attrait pour moi non plus.
    Mais si ça permet a certaines personnes d'oser proposer des expériences dont elles ont envies
    a leurs partenaires, alors ce n'est pas un achat inutile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semblerait que ce ne soit pas le petit Robert (ni le grand, ni les petits...) qui soit tombé dessus, mais Lattès qui aurait déposé la marque "50 nuances" pour que l'on ne profite pas du succès de leur vache à lait!

      Dans ce guide, il n'y a guère que le premier chapitre qui m'intéresserait parce que j'aimerais bien savoir ce que c'est que la position "volupté et tourbillons"! :)
      Par ailleurs, il faudrait que je jette un coup d'oeil au mini guide du dialogue coquin, parce qu'à ce niveau là, je crois que je suis vraiment nulle...
      Quant aux autres chapitres, le deuxième je devrais maîtriser à peu près et les autres ne m'intéressent vraiment pas!


      Supprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.