dimanche 17 février 2013

Merci



Tenir un blog est difficile. Ça prend énormément de temps, on s'y livre beaucoup, de manière parfois très intime, et on a aucune idée de la manière dont ce que nous écrivons peut être perçu. Parce que les mots peuvent être interprétés différemment selon les personnes qui les lisent, et parce que l'écrit ne permet pas de restituer le ton, les mêmes mots peuvent être interprétés de milles eu une manières différentes. Bien des fois, je me dis que mes lecteurs doivent me trouver complètement cruche, parce que ce que je raconte est sorti du contexte, et aussi parce que je n'arrive pas toujours à trouver les mots exacts pour exprimer les choses.

Mais heureusement il y a des gens qui m'encouragent, par leurs commentaires ou par leurs signes d'amitié. Je voulais les en remercier, parce que je ne prend pas toujours le temps de la faire, parce que parfois je n'ose pas et aussi parce que je le fais souvent de manière très maladroite...

Alors aujourd'hui il est temps pour moi de remercier ceux qui  m'offrent ces petits gestes qui comptent tant pour moi :
  • Isabelle, qui me soutient sans faille depuis le début de la création de mon blog
  • Stan qui a toujours été là pour m'apporter son aide technique et a crée cette merveilleuse bannière qui orne le blog
  • JPC qui commente régulièrement mes posts, me faire sourire à chaque fois, et m'offre ces petits instants de bonheur si rares
  • Chilina, pour son immense gentillesse et sa douceur qui me font si chaud au coeur
  • Constance et Simon, qui viennent souvent commenter chez moi (infiniment plus que je ne le fais chez eux, pardon mes amis) et qui apportent tant de richesse au dialogue
  • et puis tous les autres, qui viennent régulièrement se perdre ici : Phéromones, Sophie, Mlkklm, Scapin, Petit coquin, Oliver Strict (qui fût mon tout premier lecteur...), Etoile, Pecan Nutjob, Paul, Amourcuisant, So, VH, Flow, ainsi que tous les autres, ceux qui m'envoient un petit message sur ma messagerie ou sur Sapnking Tube, et tous ceux qui viennent sur ce blog, de manière plus anonyme.

Enfin un grand merci tout particulier à une amie très chère qui, bien qu'elle ait choisi de refermer son blog et de prendre un peu de distance avec notre monde, est toujours là pour me soutenir quand je n'ai pas le moral!


Et un petit remerciement tout spécial à un site anglo-saxon, Devlin O-Neill's, qui m'a particulièrement touchée en faisant une très gentille mention de mon blog sur le sien et où vous trouverez, notamment, de très jolies histoires de fessées...


20 commentaires:

  1. Rassure toi, chère Amandine (allez, on passe au tutoiement, zou), d'après ce qu'il y a sur ton blog, tu es franchement loin de la cruche.
    Et puis c'est toujours bien de voir des nouveaux blogs se créer. Celui de Latis me manque, je l'avoue, mais si elle a préféré le fermer, c'est son choix et je le comprends.
    Sur ce, merci à toi d'avoir ouvert ce blog!
    (et encore merci pour ton aide quand je galérais sur ST, tu as été super choupi) (comme un bébé loutre, oui).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es vraiment adorable, Constance. Tu fais partie de ces gens dont on est si reconnaissant d'avoir croisé la route... même virtuelle!
      Le blog de Latis nous manque à tous, ses textes étaient forts et sensibles. Mais peut-être le rouvrira-t-elle un jour, le soleil revient toujours, n'est-ce pas? En attendant, le tien continue de nous enchanter. Alors bon courage à toi, petite marmotte du bonheur!

      Supprimer
  2. Je ne peux que surenchérir les propos de Constance.
    Je n'ai pas l'impression quand je m'égare ici, d'être sur le blog d'une cruche.

    Et je pense que les lecteurs réguliers qui ne laissent pas de commentaires ont le même avis.

    Ce que j'aime dans les errances d'Amandine, c'est qu'elles sonnent vrais. Forgées au jour le jour par ses désirs, ses doutes, son vécu, ses craintes mais toujours dans l'optique d'espérer des lendemains plus délicieux.

    Peu ont l'audace de faire un blog comme celui-ci, mais je pense que beaucoup s'y retrouve!

    En fait, vous êtes sacrement culottée Amandine!
    Mais probablement plus pour très longtemps!!! ; )




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci JPC, ces mots me touchent vraiment beaucoup! :)

      Et plus culottée pour très longtemps, je l'espère de tout mon coeur, hein! ;)

      Supprimer
  3. Je me permets de me joindre au tutoiement de Constance. Je pense que tu poses trop de questions , Amandine. J'aime te lire et je trouve beaucoup de bonnes questionnements dans tes textes. Effectivement un blog c'est beaucoup de travail surtout quand on fait des articles construits et à contenu comme toi. Je ne vois donc pas d'attitude cruche. Tu apportes des jolis personnalisations à la présentation de notre fantasme comme tes cours de couture, tes résumés de lecture ou de films. Toujours très bien faits. Car manquant moi-même le temps de lire des romans ou regarder des films je me sens après la lecture de tes textes bien informée notamment sur les détails qui m’intéressent particulièrement. Il y beaucoup de détails qui m'interpellent chez toi, seulement je manque trop de temps pour commenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces mots me touchent tout particulièrement venant de toi, Isabelle, qui soutient depuis si longtemps notre petit monde, avec toute l’attention et la gentillesse qui te caractérise si bien ! :)

      Supprimer
    2. La chère Isabelle a raison, tu te poses trop de questions. Fais ton blog avant tout pour toi, sans te perturber à savoir ce qu'en pensent tels ou telles, et tout ira très bien... près, le choix de faire ou de fermer est un truc qui n'appartient qu'à l'auteur, qui a toute latistude pour décider si ça suffit ou pas. Toujours dommage qu'un blog cesse sa publication mais c'est lourd à tenir et c'est la loi du genre quand celui qui le tient n'y prend plus plaisir ou n'a plus de raison de poursuivre, ayant tout dit. J'y pense souvent depuis que j'ai créé le mien.

      Mais pour le moment c'est encore le plaisir qui l'emporte.

      Supprimer
    3. Merci beaucoup Stan! En fait, je n'ai pas encore l'intention de fermer le blog, même si tous les jours je me dis que je n'ai plus rien à dire... mais c'est comme ça depuis le premier jour, ou presque! Et puis une discussion, une sensation, un souvenir, une lecture, et hop une nouvelle idée surgit. C'est assez étrange, mais j'aime beaucoup.

      Supprimer
    4. Latis20/2/13

      Tout le monde se pose des questions, non?
      Celles d'Amandine me semblent légitimes: "comment suis je perçue à travers mes écrits?"
      Je me posais la même question avant de fermer il y a une quinzaine... Et c'est d'ailleurs amusant de constater que plusieurs m'ont écrit après pour justement me dire comment ils (enfin, surtout elles) m'avaient lue. Et surprise (heureuse) de constater avoir été mieux lue par des inconnus que je ne l'aurais pensé.

      Prétendre ne faire les choses que par plaisir perso, sans tenir compte de l'avis des autres.... Permettez-moi d'en douter... Les blogueurs aiment être lus, sans cela, ils rédigeraient pour eux, dans des carnets intimes sans le soumettre au yeux d'un public. Les blogueurs aiment recevoir des commentaires. . Rien que le fait de faire une fête des lurkers en témoignent... Et que dire de ceux qui mettent des compteurs visibles et font des posts dédiés témoignant du nombre de visites reçues.

      Plaisir narcissique d'être lu, regardé, admiré ou jalousé, plaisir d'avoir des avis, de se rassurer sur sa "normalité", de se faire des amis virtuels, de catharsiser certaines choses, de parler d'un choix de vie qui parait étrange aux yeux des vanilles pour montrer que cela peut être bien vécus... Les motivations de chacun sont sans doute bien variables... Les miennes étaient encore ailleurs.

      Quand à fermer... Décision personnelle bien sûr. Tout va bien: mon employeur n'est pas tombé dessus, ni mes parents d'ailleurs.
      Ce n'est pas que je n'avais plus de plaisir à écrire ou que j'estimais avoir tout dit (je suis un rien plus que deux fesses sur lesquels ont peut jouer du tambourin, et je dois bien, en grattant fort, avoir encore une ou deux idées personnelles en réserve, figurez-vous), et en fait, tenir ce blog c'était même pas lourd...

      On a parfois des raisons bien plus sensibles de faire, ou de ne plus se sentir la force de faire des choses qu'une simple lassitude.

      Bises à toi Amandine...
      Cruche? Toi?
      Nooon!
      Un côté à l'écrit un rien "rose bonbon" qui est touchant, rassure-toi, et qui disparait totalement quand on te connait un peu, pour laisser place à une femme douce et lucide.
      Je crois que c'est comme mon côté "cash" qui apparaît dans certains de mes textes, et qui est réel, mais qui, à mon contact s'efface derrière la douceur et la sensibilité.
      Nous ne sommes pas ce que nous écrivons; ce n'est qu'une partie de nous.

      Supprimer
    5. Merci Latis pour ce beau témoignage!
      Tu as raison, nous n'écrivons pas que pour notre plaisir personnel, sinon nous ne prendrions pas la peine de faire un blog (cela demande quand même beaucoup de temps, je trouve)
      En ce qui me concerne, je pense que l'envie majeure était de montrer que l'on pouvait être une femme comme les autres et aimer être fessée, que cela n’avait rien de pervers ou de "bizarre", et enfin qu'il pouvait y avoir beaucoup d’amour et de sensibilité dans ce jeu. Ce blog me permet aussi de faire un peu le point et d’y voir plus clair dans mes envies, je pense.
      Maintenant il est toujours difficile de savoir comment nos lecteurs perçoivent le message et c'est donc très rassurant quand ils veulent bien laisser un commentaire. Et puis ça permet d'engager le dialogue et d'enrichir parfois considérablement le propos initial! Et on se sent un peu moins isolé, du coup…

      Supprimer
  4. Sophie20/2/13

    Ne vous inquiétez pas pour vos lecteurs, s'ils n'aimaient pas, ils ne reviendraient pas, c'est aussi simple que ça. Et au vue du nombre de visiteurs, on dirait qu'ils aiment ...

    Mais pour moi, ça n'est pas si simple de commenter : c'est un peu comme s'immiscer dans une conversation avec des inconnus, ça demande du culot et je n'en ai sans doute pas assez (pour ça ;-)).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Sophie pour votre soutien! Mais n'ayez surtout pas peur de vous "immiscer" dans une conversation où en vérité personne (ou presque) ne se connait autrement que virtuellement... donc tout le monde est "à égalité" et chacun peut enrichir la discussion par son vécu, son ressenti et sa sensibilité personnels! A mon sens, c'est le grand (et seul) intérêt d'un blog... un monologue serait bien ennuyeux et de bien peu d'intérêt! :)

      Supprimer
  5. Continuez c'est vraiment très bien, merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Sofia Aloa de vos encouragements. Je suis vraiment très heureuse que vous aimiez ces errances :)

      Supprimer
  6. Coucou Amandine, faute aux vacances scolaires j'ai pris un peu de retard à lire tes posts, j'espère me rattraper
    A lire celui ci et en accord avec l'avis de tous, je te trouve tout sauf cruche et ce mot me fait sourire tant il ne te correspond pas
    Dès mes premiers pas sur ton blog, j'y ai trouvé une atmosphère de douceur qui m'a non seulement plue mais emportée ... J'aime ta façon de t'exprimer toute en sensibilité autant que celle d'aborder la fessée ...
    Alors nous dire merci ? Non, puisque notre plaisir est là grâce à toi et même si je ne peux passer à chacun de tes post, je suis et te resterai fidèle
    C'est moi qui te dis ...Merci ;)
    Bises douces Amandine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Chilina, tu es certainement la plus douce et adorable de toutes. Merci beaucoup de venir ici, tes encouragements me vont droit au coeur!

      Supprimer
  7. Desdémone25/3/13

    A mon tour de vous remercier et de vous encourager à poursuivre ce travail sur ce blog.
    Je lui trouve une qualité majeure : celle de ne pas tomber dans la pornographie voyeuriste tout en parlant sans détour des sujets érotiques sans avoir peur des mots.
    Les illustrations surtout sont très évocatrices et on n'y voit pas de photos de sévices terrorisants comme parfois ailleurs.
    Je vous remercie également ainsi que les autres participant(es) d'avoir la patience de me répondre avec intelligence et de me permettre de me raconter un peu car j'ai besoin de partager afin d'oser me jeter à l'eau. (C'est moi qui ai l'air cruche maintenant).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de vos encouragements, Desdémone! :85:

      Supprimer
  8. Zaltane23/4/13

    Vous lire est un délice, Amandine, n'arrêtez-pas, surtout ! Plus tard je vous dirai... Que ne vous ai-je connu plus tôt...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de ces gentils mots qui me font très plaisir! :-)

      Supprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.