dimanche 10 février 2013

Petite couture de Saint-Valentin

Je vous avais parlé ici de petites culottes qui pourraient surprendre votre Valentin. Mais voilà, elles sont à des prix absolument inabordables!

Heureusement, Chilina m'a soufflé à l'oreille une excellente idée : pourquoi ne pas la fabriquer soi-même? 

Effectivement, non seulement la culotte devrait faire sourire votre partenaire, mais en plus vous y aurez mis tout votre coeur... il devrait en être d'autant plus touché!

La culotte préférée de l'un de mes fidèles lecteurs semblait être celle-là :





Je me suis donc lancée dans la confection de cette drôle de culotte (ce qui, entre nous, ne semblait pas bien compliqué).

Ce qu'il m'a fallu : un string, 2 à 3 m de ruban en satin et trois petits anneaux.



Ensuite, 3 coups de ciseaux et 6 petits points de couture...


Et voilà, en moins de 10 minutes, votre culotte est prête, il n'y a plus qu'à glisser le ruban à travers les anneaux...


Le tour est joué! Le ruban que j'ai utilisé est un peu trop étroit (mais c'est tout ce que j'ai trouvé à la mercerie de ma petite ville). Plus le ruban sera large, plus le rendu sera joli.

En attendant, ma culotte est quand même bien jolie (et même mieux que l'original car le devant est plus travaillé) et ne m'a coûté que la modique somme de 10 euros : 6 euros le string (acheté chez Leclerc, mais vous pouvez très bien recycler l'un des vôtres que vous n'utilisez plus), 3 euros les 3 m de ruban et 1 euro les 3 petits anneaux... alors que le modèle original valait 80 euros! Si c'est pas un bon plan, ça...



8 commentaires:

  1. A défaut d'être douée en cuisine (c'est vous qui le dites), vous avez un côté Jean-Pierre Coffe (un autre JPC) pour confectionner des froufrous.
    Mais en nettement plus posée, sexy et jolie!

    Les boucles sur les hanches m'avaient échappées a la première série de photos. Je comprend mieux l'astuce!
    En effet, plus le ruban est large au mieux sera le rendu.
    Et d'un coup, il en dévoilera encore bien plus, les fesses de l'ingénue quand on tirera dessus! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci JPC, cette culotte peut apporter en effet une nouvelle manière de déculotter, moins honteuse mais plus drôle et complice... parfait pour un jour de Saint-Valentin, en somme.

      Supprimer
  2. Tu es extraordinaire Amandine ! ;)
    Tu as déjà fait ça en un record de temps
    Je te dis chapeau !
    Et bravo !
    Moi sur je n'aurais rien fait d'ici la St Valentin, mais pas grave !
    Je te souhaite plein de retombées pour ta jolie culotte
    Bisous ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chilina! En fait, cet ouvrage est très rapide à réaliser (réellement pas plus 10 minutes). Je ne pense pas qu'elle aura des retombées pour la Saint-Valentin, mais ça m'a néanmoins beaucoup amusé de la réaliser! :)

      Supprimer
  3. Gabriel20/2/13

    Waouh. Je decouvre votre site ce jour. Il est vraiment plaisant. Vous etes incroyablement prolifique : un article tous les deux jours en moyenne, c'est fort pour un blog.
    Bravo également pour la petite culotte qui est une idée glamour, chic et simple (sans parler du magnifique petit cul que caresse le ruban). Je vais tenter sa réalisation.
    Au plaisir de vous lire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Gabriel, et bonne couture alors(vous verrez, c'est vraiment très simple)! :)

      Supprimer
    2. Gabriel21/2/13

      Chère amandine,
      N'ayant personne a qui conter mes exploits, je m'adresse a celle qui en est l'origine.

      Particulièrement emballé par la petite culotte découverte hier sur cette page (en meme temps que je découvrais votre blog remarquable), j'ai suivi votre cheminement afin de la réaliser.
      Hier donc, tout de suite apres ma journée de travail, direction la mercerie du coin - et effectivement il n'y a que du noir en taille large pour le ruban en satin ("peut-être du rouge la semaine prochaine mon bon monsieur!). Je poursuis au centre Leclerc (travaillons nous dans la meme ville amandine ?) : les boucles-Ok, la trousse de couture-ok, le string-...pas ok. Le drame!
      Je me suis donc retourné vers "darjeling" dans lequel j'ai acheté un magnifique petit string dentelle et satin sous le regard réprobateur d'une mamie renfrognée . Puis direction la maison (Ne pas rentrer trop tard) avec mon oeuvre en devenir dans mon sac.

      Aujourd'hui, me voila donc avec tout un attirail de couturière (...du dimanche), un string taille 38 et l'obligation d'assumer mes achats. Le défis fut de réaliser une approximation du modèle d'origine en une heure de temps, dans... le train! Ben oui, j'vais pas faire ca au boulot devant les collegues (que des hommes... je ne suis pas suicidaire) et pas moyen d'etre discret at home. Finalement, apres 30mn d'operation à coeur ouvert, un pouce ruiné (aie ca pique... Aie ca pique...etc), et le regard effaré du controleur SNCF du Tours-Paris de 18h40 devant en homme plutot bourru d'apparance, tenant dans sa main gauche un string dentelle et dans la droite un set de couture bon marché, je trouve mon oeuvre plutot réussi (preuve a l'appui, photo dédicacée sur demande). J'espere maintenant qu'elle fera un bel écrin pour les magnifiques fesses rouges et brulantes (pour l'occasion) de ma tendre épouse.
      Merci donc a vous, Amandine, d'avoir été le détonateur de cet élan de haute couture. Au plaisir de vous lire...

      Supprimer
    3. Merci beaucoup de nous conter vos aventures ferroviaires! J'aurais tellement aimé être là et voir le regard abasourdi de vos compagnons de voyage... Le contrôleur en a failli perdre sa casquette, j'en suis certaine! Mais en tout cas, votre épouse a beaucoup de chance d'avoir un mari aussi attentionné et plein d'humour tel que vous! :)

      Supprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.