mercredi 20 février 2013

Tout beaux en maillot !


Comment savoir si on est un bon fesseur? 

Voilà une question qui angoisse bon nombre de mâles dominants!

Surtout si on a la malchance d'avoir une partenaire bien silencieuse... Comment savoir si le coup a porté? Etait-il trop fort ou trop doux? 

Il y a quelques temps, on pouvait aller se rassurer et prendre ses marques (!) à l'Amora de Londres. Vous ne vous en souvenez pas? Stan en avait très bien parlé ici, et je ne résiste pas à vous présenter cette petite vidéo que je trouve si adorablement décalée.




A l'Amora, il y avait un atelier où on pouvait apprendre à fesser... et où on pouvait même mesurer la force de ses coups. Si, si, regardez !






Mais voilà, comme toute bonne chose, l'Amora n'est plus et nos fesseurs restent à nouveau seuls avec leurs incertitudes… 

Heureusement vient d'être commercialisé le Spankometer, un fessomètre! Un petit appareil électronique que l'on attache à son poignet et qui mesure et enregistre la force des coups, la durée de la fessée, le nombre de coups donné, etc.


Et cerise sur le gâteau, cet appareil calcule même le nombre de calories dépensées lors de la fessée. J'adore! Non seulement la fessée chasse la vilaine cellulite de mes fesses, mais elle fait aussi disparaître les petites poignées d'amour de mon chéri... Et c'est quand même drôlement plus sexy qu'une séance de musculation à la salle de gym!

Bon chéri, faudrait peut-être qu'on s'y mette! Plus que 4 mois avant la plage...



4 commentaires:

  1. scapin21/2/13

    Eh bien soit! Le spankomètre pour les sportifs et l'utilitaire!
    Mais moi, je préfère le soupiromètre, réservé aux esthètes!
    Car le plaisir de la Dame (ou du Monsieur) se mesure mieux avec la gradation des soupirs, des halètements de tous ordres, des gémissements et autres exhalations, des non, non, oui, oui!, voir des cris rauques au paroxysme de la jouissance. Et quand l'aiguille du soupiromètre, dépasse la limite requise et entre dans la zone rouge habituelle dans les comptes tours du fait de cris trop stridents, là on sait qu'on a dépassé les bornes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore votre soupiromètre! Bon, il faudra lui inclure des paramètres variables pour s'adapter au mieux aux expressions de chacun… mais il faut absolument le faire breveter! :)

      Supprimer
  2. scapin25/2/13

    Comme vous avez raison! Il faut absolument régler le soupiromètre à sa main et donc l'étalonner. C'est une règle absolue! Procédez ainsi: Garder donc le soupiromètre à portée de main. Prenez un maître étalon et provoquez le copieusement. Une fois la fessée lancée laissez vous allez et exprimez vous de vos gémissements les plus expressifs. Au moment paroxystique appuyer sur le buzzer afin de marquer l'apogée de la jouissance. Voilà c'est fait vous avez étalonné votre nouveau compagnon.
    Le soupiromètre Scapin Customisée Amandine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous allez faire fortune avec ce soupiromètre, cher Scapin. En tout cas, moi j'en veux absolument un! Plus question de confier mes fesses à l'aveugle ou au sourd… le soupiromètre sera, ou la fessée trépassera!

      Supprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.