mercredi 6 mars 2013

De bien belles aventures

Un petit déplacement professionnel m'a tenue éloignée du blog pendant quelques jours… mais celui-ci est resté vivant grâce à mes formidables lecteurs qui ont eu la gentillesse d'y laisser de nombreux commentaires. Merci infiniment!  :)


© Photo : Sam

Aujourd'hui je vais vous parler d'un blog que je viens de découvrir, mais que vous connaissez peut-être déjà. Il s'agit du blog de Sam, Les cuisantes aventures de Samuel et Marion.

J'aime beaucoup ce blog. La conception de la Fessée, telle qu'elle y est décrite, est très proche de la mienne, donc si vous aimez mon blog, vous aimerez à n'en pas douter celui de Sam! 

Dans cet article notamment, Fantasme, Culpabilisation et Sublimation, les origines du fantasmes, les attentes et les sentiments que nous pouvons ressentir lorsque nous sommes fessées, y sont particulièrement bien décrits. 
C'est toujours étonnant de voir à quel point les hommes connaissent si bien notre fantasme et notre ressenti, alors qu'ils restent souvent si secrets sur les leurs? Sans doute parce que la première qualité d'un fesseur est l'écoute et l'attention… sans doute aussi parce que les femmes s'épanchent plus facilement que les hommes. 
En tout cas, Sam a très bien cerné les choses et je dois avouer que je  me retrouve beaucoup dans cet article. A quelques petits détails près, bien sûr. Par exemple, même si il est incontestable que mon besoin de fessée est indissociable de mon besoin d'amour et d'attention, je ne cherche pas à vivre mon fantasme avec une figure paternelle plus âgée, mais bien plutôt avec quelqu'un que je pourrais considérer comme mon égal, dans la vie réelle... Mais en dehors de cela, je trouve cet article très pertinent, et j'aime tout particulièrement ces deux réflexions : 

"Il peut être infiniment doux de s'abandonner enfin, de se sentir honteuse, punie et pardonnée de cette manière- là, en dehors de tout code social..."


"Il faut considérer ce fantasme comme un élément original de notre personnalité, et puisqu'il est là, pourquoi ne pas essayer de le vivre pleinement…" 


Sur le blog de Sam, vous trouverez également des histoires très tendres, mettant en scène cette conception du fantasme, et qui donneraient à chacune d'entre nous l'envie d'être reprises en mains (et à chacun d'entre vous l'envie de s'acquitter de cette noble tâche, j'en suis sûre).

Il faut signaler que tous les messages de Sam sont illustrés par ses propres photos. Elles dégagent beaucoup de poésie et donnent une dimension d'autant plus personnelle à ce blog. 

Enfin n'oubliez surtout pas de lire ses "Etats d’âme", ils sont très émouvants... et tout particulièrement celui intitulé Laisse-toi surprendre…

Alors vite, précipitez-vous chez Sam!

5 commentaires:

  1. Que de compliments :-) Merci Amandine de cette jolie description de mon blog, je vais rougir ;-). Une précision sur la "figure paternelle" : comme j'ai dû l'écrire ici où là c'est en général une projection chez son partenaire, qui peut prendre toutes les nuances possibles. Projeter plus ou moins inconsciemment cette figure paternelle chez son partenaire (l'inverse existe aussi) ne signifie pas pour autant qu'il n'y ait pas d'égalité dans la vie réelle. Mais bon, j'en ferai peut-être un post à part pour développer ce point là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ces compliments sont mérités! Je pense que nos deux univers sont assez proches donc ton blog devrait plaire à mes lecteurs. Et par ailleurs j'ai beaucoup aimé "Laisse-toi surprendre...", j'aurais voulu pouvoir l'écrire.

      Supprimer
    2. Oui, je vais d'ailleurs mettre aussi le lien de ton blog sur le mien. J'ai commencé à explorer le tien, je commenterai au fur et à mesure. Quant à "Laisse-toi surprendre", c'était un joli cadeau que l'on m'avait fait cette phrase ... que j'ai juste développée parce que cette amie avait raison ... même si je n'y croyais pas ...

      Supprimer
  2. Gabriel7/3/13

    Chère Amandine.
    Merci pour cette adresse fournie en récits, en enseignements et en pistes de reflexion, tant il est effectivement difficile de trouver des témoignages "masculins", particulièrement des fesseurs (les fessés étant un peu plus loquaces... sûrement le besoin de se confier).
    Voilà un blog que je vais pouvoir dévorer dans le train journalier, n'ayant plus de lingerie féminine à réaliser ;-)
    Je salue également votre retour après ces (trop) longs jours de silence.
    Au plaisir de vous lire,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Gabriel, c'est toujours un plaisir de vous lire également! Je n'ai pas de déplacement prévu d'ici 2 ou 3 semaines, donc je devrais être un peu plus assidue dans mes errances :)

      Supprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.