vendredi 15 mars 2013

La fessée peut-elle nous sauver?



La fessée peut-elle sauver le monde? Bien sûr que non. Quoique, en pacifiant les êtres humains peut-être... mais le caractère belliqueux de l'homo sapiens n'est plus le plus grand danger qui menace notre planète, du moins je ne le crois pas. La fessée ne devrait donc être d'aucun secours...

La fessée peut-elle en revanche sauver un couple? Oui, très certainement, si l'on en croit les dizaines de témoignages que l'on trouve sur le net et qui prouvent que la fessée peut-être introduite, après des années de mariage, pour sauver un couple si ce n'est à la dérive, du moins en grand mal-être.

J'avoue que tout cela me parait très étrange. Personnellement, j'ai connu la fessée à peine quelques années après le début de ma vie sexuelle et je n'ai donc jamais partagé de relation sans fessée, même si je devais parfois supplier mon partenaire pour me la donner...

Mais pourquoi introduire la fessée dans une couple parfois après 20 ans de mariage?
Est-ce parce que l'on se libère soudain du carcan de la morale et que l'on accepte enfin de vivre librement ses fantasmes?
Est-ce plutôt parce que les individus évoluent au cours du temps et ainsi va-t'il de leurs fantasmes?
Mais si ce fantasme peut naître tardivement dans notre vie, peut-il disparaître tout aussi soudainement?

Je n'ai trouvé aucune réponse à ces interrogations sur le net. Les couples s'épanchent facilement sur le bienfait que l'introduction de la discipline a apporté à leur couple, mais n'expliquent jamais pourquoi ils ne l'on pas introduite plus tôt... et notamment avant que des problèmes n'apparaissent au sein du couple.

Alors si certains de mes lecteurs se trouvent dans cette situation, je serais très heureuse de recueillir leurs témoignages car je suis certaine de ne pas être à la seule à me poser ces questions!


17 commentaires:

  1. Si, si il existe de réponses à ce sujet. Du moins en langue allemande. Les personnes qui en parlent mentionnent une prédisposition quand ils étaient très jeunes, souvent avant la puberté. Puis c'est la découverte de la vanille qui a semblé effacer tout désir pour la fessée. C'est vécu comme si ce fantasme ce mettait en hibernation. Ce qui est parfaitement crédible vu que l'inconscient ignore la notion du temps. Il suffit alors un évènement déclencheur qui réactive le fantasme à nouveau. La personne la plus âgée qui en parle avait presque 90 ans ceci dit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de tous ces éclaircissements, Isabelle.
      J'espère que tu va un peu mieux! :)
      Je n'avais pas trouvé ces témoignages mais j'avoue avoir un peu de mal à trouver les blogs allemands traitant de la fessée (du moins les blogs écrits en langue allemande et non en langue anglaise) car je ne dois pas entrer les bons mots dans les moteurs de recherche.
      Alors il s'agirait d'un fantasme enfoui dans l'inconscient et qui resurgirait à l'occasion d'un évènement spécial. Cela fait sens, effectivement. Mais du coup, on peut penser que les 2 partenaires ont finalement eu beaucoup de chance d'avoir tout deux eu ce fantasme enfoui en eux... ou alors les récents sondages ont raison et ce fantasme est beaucoup plus courant que ce que l'on pourrait imaginer, même si peu l'assument librement dans leur vie sexuelle.

      Supprimer
  2. Gabriel16/3/13

    Chère Amandine,
    voilà un questionnement bien légitime, mais y trouver des réponses est un peu Gordien ; chaque couple "pratiquant" donnera à la fessée une dimension différente. Donc, l'arrivée de la discipline dans une relation trouvera des motivations propres à chaque personne.
    Pour ma part, la fessée est un moyen de rétablir l'équilibre dans mon couple. Je l'ai "testée" pour la première fois après 5 ans de mariage et je pense qu'elle a sauvé notre relation.
    Alors pourquoi avoir attendu 5 ans ?! La fessée n'est un geste anodin à introduire dans un couple. J'avais peur que ma chérie associe la fessée à de la brutalité, et bien que nous changeons beaucoup, je ne me voyais pas en parler avec elle ("amour, j'ai trouvé une solution géniale pour en finir avec nos engueulades...).
    Dans mon métier, j'ai un poste à responsabilité et je suis souvent amener à prendre des décisions importantes. Pourtant, aucune décision n'a jamais été aussi difficile pour moi que de mettre sa première fessée à ma femme.
    Aujourd'hui c'est un excellent souvenir, mais l'issue de cette fessée aurait pût être désastreuse pour mon couple.
    Voilà, chère Amandine, quelques éléments de réponse...
    Au plaisir de vous lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour votre témoignage Gabriel!
      Peut-être rassurera-t-il ceux qui se trouvent confrontés au même dilemme que vous.
      Pour une femme, il est un peu plus facile, je pense, de demander à recevoir une fessée plutôt qu'un homme de demander à en donner une.
      Mais quand on y réfléchit bien, l'amour ne consiste-t-il pas à essayer de comprendre au mieux l'autre, sans jamais le juger? Alors tant qu'il y a amour entre les partenaires, il n'y a vraiment aucune raison que cette demande détruise quoi que ce soit.
      Et si l'amour n'est plus là, alors oui, cela peut accélérer la fin, mais n'est-ce pas finalement plutôt une bonne chose?

      Supprimer
    2. Latis16/3/13

      Je dirais que c'est comme pour tout: au bout de 10 ans, 20 ans, la lassitude s'installe. On l'accepte ou pas. On vit avec ou on s'en va. On peut tenter de retrouver un souffle nouveau, en déménageant, en s'accordant du temps mutuellement, en réalisant des activités ensemble, ou, aussi, en pimentant sa vie sexuelle.
      La fessée la dedans peut bien apparaître, ou pas, mais au même titre que de nombreuses autres choses.

      Supprimer
    3. Tu as raison, Latis, la lassitude est la première chose contre laquelle il faut essayer de lutter.
      Toujours s'intéresser à l'autre, voilà tout ce qui compte et quelque soit la forme que cet intérêt peut bien prendre... à condition que les deux partenaires y prennent du plaisir, bien évidemment.
      Faire une chose uniquement pour faire plaisir à l'autre est très louable et prouve les sentiments qu'on lui accorde, mais je ne suis pas certaine que cela puisse vraiment durer sur le long terme.
      Mais peut-être que je me trompe, je ne suis pas vraiment une grande spécialiste en ce domaine. Et cela serait rassurant en fait, cela tendrait à prouver que pour qu'un couple marche, point n'est besoin d'être des "âmes soeurs"...

      Supprimer
  3. Je n'ai pas attendu 20 ans pour l'introduire... et cela n'a pas sauvé mon couple ! C'était plus des jeux qu'une DD soft assumée (alors que je pense sincèrement que l'idéal serait de mixer les deux : discipline réelle et discipline récréative).
    Alors, pourquoi la fessée ?
    Il y a d'abord et tout simplement, comme le dit Isabelle, il y a une forte prédisposition/attirance qui remonte à très loin. Le fantasme est recyclé, disparait puis réapparait, évolue et se transforme au cour de la vie, en même temps que la sexualité.
    Je rejoins ensuite tout à fait ce que dit Gabriel : la fessée peut rétablir l'équilibre dans un couple... mais ce n'est pas un geste anodin. Ce n'est plus un geste naturel qui va de soi. Mal comprise ou mal pratiquée, elle pourrait avoir des conséquences désastreuses. Cela bloque sans doute pas mal de gens (hommes comme femmes).
    Je crois enfin (et on rejoint les 2 points précédent) que a fessée peut contribuer à resexualiser la femme en la rejuvénilisant (excusez le néologisme). Au yeux de son amoureux, la ménagère ou mère de famille de 40 ou 50 ans redevient alors une jeune fille docile et innocente... sans l'être tout à fait ! Cela peut être l'une des alchimie de l'amour. Voir :
    http://je-suis-nee-dans-une-rose.blogspot.fr/2012/10/la-petite-fille-sage-la-femelle.html
    ou d'autres articles sur mon blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement je n’ai pas vécu l’âge de l’adolescence. Ma vie à l’époque était vraiment compliquée et m’a conduit à autonomie assez précoce. Mais du coup, je me demande si je n’ai jamais réussi à enfouir en moi (ou dans mon inconscient) la petite fille que j’étais alors et si ce n’est pas pour cela que mon inclinaison pour la fessée n’a jamais été refoulée, elle non plus.
      Mais quoi qu'il en soit, vous avez parfaitement raison, l’aspect régressif de la fessée joue pour beaucoup dans le plaisir que nous procure cette activité. Ça en est même le facteur principal. Et il arrive un jour où, ayant gagné en assurance je suppose, on s’autorise enfin à en jouer librement.

      Supprimer
  4. Bonjour Amandine et bonjour tout le monde
    Je n'arrive toujours pas à comprendre l'engouement pour la fesée. Peut être après 20 ans de mariage je debloquerais mais pour l'instant je ne ressens toujours pas la moindre attraction pour la fessée.

    Pour donner des pistes sur tes interrogations, voici quelques sites que j'ai trouvé sur le net.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Erotic_spanking
    http://strictspanking.blogspot.fr


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Phéromones,
      Ne t'inquiète surtout pas de ne pas ressentir la moindre inclinaison pour la fessée, ce n'est vraiment pas un problème... sauf si ton compagnon développait cette envie en lui, bien sûr!
      En tout cas, merci de venir passer une tête par ici, malgré tout! :)

      Supprimer
    2. Moi c'est quand je vois votre site que je ne comprends pas l'intérêt pour vos produits, à part commercial, bien entendu. Chacun sa came. La mienne est gratuite, est en moi depuis des dizaines d'années et je ne chercherai jamais à convaincre qui que ce soit de son bien fondé.

      Vous aimez ? Génizl, tant mieux pour vous , mais si vous n'aimes pas comme vous le dites depuis déjà un moment, quelle importance, c'est votre droit le plus strict mais on ne va pas faire de prosélytisme pour ça non plus.

      Supprimer
    3. C'est vrai que je suis toujours mal à l'aise avec les commentaires de Phéromones, qui sont toujours très gentils (et cela ne me dérange pas qu'elle (ou il?) dise ne pas aimer la fessée du moment qu'il n'y a pas jugement), et ses liens commerciaux. Mais si cette personne ne vient ici que pour vendre sa cam, je pense qu'elle perd son temps. Les gens qui viennent me lire ont le fantasme de la fessée en eux, à priori, et n'ont donc pas besoin de pilule pour atteindre le septième ciel. La seule pensée de donner ou recevoir une bonne fessée suffit amplement à nous mettre en bonne disposition, me semble-t-il!
      Mais si par malheur quelques uns de mes lecteurs étaient attirés par les pilules miracles que vend Phéromones, rappelons leur que ce genre de produit n'a au mieux aucun effet et au pire peut gravement nuire à leur santé. Il ne faut JAMAIS acheter de médicaments ou autre pilule miracle sur le net!

      Supprimer
    4. Pheromones19/3/13

      Je crois que j'ai dit une bétise. Désolée Stan/E.
      Je suis arivée sur votre blog un peu par hasard Amandine. Quand j'ai lu ton premier article (celui dont je suis tombé dessus en entrant dans ton blog " Jeu de bonne société"), j'avoue que j'ai été choquée, et que cette article soit en plus écris par une femme, ça m'avait completement anéantie.

      J'assimilais (avant d'avoir connue votre blog) la fessée à de la violence faite aux femmes. J'ai fais une petite recherche sur Internet, j'ai découvert que c'est une pratique bien rependu. Alors depuis je cherche à comprendre.

      Et j'ai encore beaucoup d'inttérrogations, alors si vous le permettez Amandine
      je voudrais bien continuer à venir lire vos articles. Et si ça ne vous dérrange pas j'aimerais bien continuer à écrire...

      Je ne suis pas là pour vendre quoi que ça soit, ni partager ma "cam" comme le dit Stan/E.

      Mais il y a un chose qui me surprend de la part de Stan/E.Pourquoi il est agressif? Je me disais que quelqu'un qui pratique la fesée devait certainement être quelqu'un d'une grande ouverture d'esprit, mais bon ce n'est pas le sujet du blog.

      Supprimer
    5. Je serai bien évidemment ravie que vous continuiez à lire le blog, Phéromones, et que vous continuiez à poster des commentaires. Il est toujours très enrichissant de confronter son point de vue avec celui de quelqu’un de différent de soi, sinon il n’y aurait pas débat et aucun intérêt à la discussion !
      Stan est quelqu'un d’une infinie gentillesse, je peux en témoigner car il m'a beaucoup aidée à la création de ce blog. Par ailleurs je ne doute pas qu'il ne soit d’une grande ouverture d’esprit. Mais nous étions tous deux mal-à-l’aise par rapport à vos liens commerciaux, nos blogs n’ayant aucune visée en ce domaine et ne voulant surtout pas en avoir! Mais nous n’en respectons pas moins tout le monde, et en particulier les gens qui ne partagent pas le même fantasme que nous.

      Supprimer
    6. Et je vous rassure sur un point, Phéromones. Dans les jeux de fessée entre adultes consentants, la violence n'est pas faite aux femmes qui reçoivent la fessée, mais à celles qui la donne. ça fait très mal à la main.

      Supprimer
    7. C'est vrai qu'on oublie trop souvent la souffrance de celle qui donne... A quand des droits égaux? Au paddle-âge je suppose!

      Supprimer
  5. Merci pour cet article et ses renseignements, j'ai connu la fessée adolescente par mon petit ami mais a l'époque je n'était pas prête à perdre le contrôle... Bien que cela m'éxcitait l'idée d'avoir été sage ou de mériter une bonne fessée... Il m'a fallu dix ans de plus et mieux me connaître pour vivre pleinement ce fantasme et donc aussi me sexualité.

    RépondreSupprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.