mercredi 15 mai 2013

Le coup du lapin, vu par Monsieur!

Comme je l'ai mis directement en cause dans mon billet précédent, je laisse tribune libre et publique à Monsieur pour défendre son cas (si tant est qu'il le soit, défendable... mais comme il est vraiment  chou,  je lui pardonne tout... si, si, les sept !).

 


"Au fond si je vous comprends bien Amandine ce que vous rapportez, c’est l’histoire d’un gentil type, curieux de rencontrer une fille jusque là virtuelle qui tient un blog sympa sur un sujet brûlant (c’est la cas de le dire) dont il est un lecteur admiratif, donc assidu, et avec laquelle il entretien depuis quelques semaines un échange épistolaire.

Le type trouve un vrai faux prétexte pour y parvenir, surtout sans s’engager à rien. On ne sait jamais, des fois quelle ne lui plaise pas, la fille . Alors il lui fait le coup du lapin ou plutôt de la lapine!

De son coté la fille accepte, espérant secrètement que le lapin annoncé ne soit qu’un faux vrai prétexte. Et que le type viendra en réalité combler une attente (à elle) que son intuition (à lui) n’a pas le droit d’ignorer. Et donc la lui administrer. Belle et sonore, cela va de soi !

Et la confidente -fine psychologue- avec qui elle en parle (les filles ont toujours une amie à qui l’on confie tout) la rassure et lui affirme qu’elle n’a pour sa part aucun doute sur l’issue de la visite d’un type qui va faire 500 km pour la rencontrer! Et en bonne Madame Soleil qu’elle est - elle prédit « qu’il » devrait combler ses espérances.

Et merde ! Lorsque le type arrive, il est vraiment accompagné d’un lapin. Néanmoins tout se passe bien. Et les deux sont réciproquement séduits. Lui met un peu trop de temps à prononcer timidement la phrase fatidique attendue.

Mais le lapin lui, car s’en est un, vient interrompre tout ça et détourne leur attention en passant immédiatement à l’acte pour faire fuck fuck avec Lapinette.

D’où un mois étant passé, ce résultat accablant montré par notre bloggeuse favorite !

Ah comme vous avez raison Amandine, la suite avec le Monsieur n’a aucune importance.

Amis lecteurs et lectrices qui partagez avec moi la lecture des « Errances », la morale qu'Amandine tire de cette histoire est qu'il faut se méfier des lapins : "Préférerez leur donc une peluche, vous ne serez plus déçus !"


8 commentaires:

  1. Desdémone15/5/13

    J'adore cette histoire en deux temps.

    Qu'allez-vous faire de tous ces lapins ? Et avez-vous séparé le couple ? Non ?

    Malheur ! Souvenez-vous de l'Australie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, j'ai séparé le mâle (qui se trouve à présent dans l'enclos du jardin) de la femelle (qui, elle, reste sagement dans sa cage à la maison)... sinon nous devrions recommencer ce joyeux divertissement tous les mois, et ça je ne le souhaite pas du tout, du tout! :94:

      Supprimer
  2. scapin15/5/13

    Les 7 quoi? Péchés capitaux? Ca aurait pu lui coûter cher! Mais je vois (dans la présentation du récit de Monsieur) que vous l'avez absout de ses pêchés. Déjà! Tout ça parce qu'il est ... "chou"! Alors que dans votre dernier commentaire (sur le récit de Madame) vous -alors particulièrement sévère- lui promettiez déjà la lune (rousse évidement)! C'est bien ça? Ah, vous n'êtes pas encore tout à fait une vraie domina, Amandine! Vous vous laisser trop attendrir alors que c'est que lui que vous deviez "attendrir". Pow pow pow, quelle déception pour l'éducation de ce pauvre garçon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non cher Scapin, pas plus de péchés capitaux que de merveilles du monde ici... juste 7 toutes petites boules roses, sans un seul poil!
      Et vous avez raison, je ne serai jamais une "vraie" domina... ça ne serait juste pas moi! Mais je fais des efforts, vous pouvez en être certain, pour essayer de remettre ce garçon sur le droit chemin qu'il a souvent tendance à si frivolement quitter...
      Mais je ne désespère pas, il sera bien un jour où je serais au point! :-)

      Supprimer
    2. Latis15/5/13

      Les 7 nains a dit Madame Latis-le-soleil!

      Supprimer
    3. Mais oui, tu as raison puisque ce sont des lapins nains! Mais attention, chez nous, Blanche Neige c'est un travesti, transfuge du bois de Boulogne... Monsieur c'est fait avoir mais faut reconnaître que les apparences étaient trompeuses : il est tout blanc et gris, le coquin!

      Supprimer
    4. Latis15/5/13

      Gris-Neige? Joli nom pour un croquemitaine

      Supprimer
    5. Un croquemitaine? Oh non, il a exactement a même bouille que celui de la photo. A croquer, il est! (mais pas en civet...)

      Supprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.