mardi 27 août 2013

Si vous aimez la douceur

Les vacances ont cela de bon qu'elles nous permettent de découvrir de nouvelles régions. Celle d'où je reviens est une région où l'on mange très très bien.
Vous  avez devinez de quelle région je parle? 
Non bien sûr, on mange très bien à peu près partout en France...
Mais si je vous dis que l'on y mange très bien de la saucisse, de l'aligot, du pastis (le gâteau, pas la boisson), du veau et bien sûr du canard, vous avez sans doute une idée un peu plus précise.

Dans cette région, il y a des quincaillerie-droguerie dans tous les villages. D'où les yeux écarquillé de mon fils  "Maman, ils vendent de la drogue ici?" Non, non... enfin, ça dépend de quelle addiction on parle, bien sûr.
J'adore ces boutiques où l'on trouve absolument de tout, même les choses les plus improbables. Je me suis donc empressée de pousser la première porte venue et voilà que je tombe nez à nez avec une tapette à mouche. "Pas très sexy!" allez-vous penser. Soit, l'idée d'écraser ces insectes ne me tente guère, mais l'objet qui m'a tapé à l’œil était en cuir et mon esprit quelque peu fatigué par la chaleur suffocante de cette fin d'après-midi y a perçu bien d'autres promesses...
"Fabrication allemande, Madame, du solide!" Pour 7 ou 8 euros, aucune raison de ne pas l'essayer. Combien de personnes peuvent bien acheter cet objet pour son usage officiel? Je suis certaines qu'elles ne représente qu'une forte minorité (mais sur ce point, je ne suis pas forcément objective). 

Bref, voici en image l'objet de ma convoitise du jour...



L'image ne lui rend pas forcément hommage, mais c'est réellement un assez bel objet. Le manche est en bois de hêtre huilé et la tapette est en cuir assez épais. Je pense que je vais vernir le manche de manière à ce qu'il soit encore plus agréable en main et qu'il contraste un peu plus avec la partie en cuir.

Mais le plus important : qu'est-ce que ça peut bien donner sur des fesses de grosses mouches (pas velues, n'exagérons pas, tout de même!). Et bien, malgré les trous qui parsèment la surface, l'impact est tout doux, tout doux... Le bruit est très claquant et fait donc bien illusion. La tapette colore très joliment (et uniformément) les fesses. Mais tout cela sans aucune douleur. A peine sentirez-vous une douce chaleur vous envahir...

En résumé, un joli objet à s'offrir si vous fantasmez sur l'aspect psychologique de la fessée mais craignez la douleur physique qui pourrait lui être associée!

Il existe un objet de même type mais d'une marque française très connue (qui commence par un P...) qui me semble également très beau, mais je n'ai pu encore le trouver. En attendant, en voici la photo dénichée sur le net. Si vous êtes tentés...





15 commentaires:

  1. Un objet qui donne vraiment envie de le prendre en main, voir même de le caresser ....L'envie de le voir sur mes fesses viens avec l'envie de le savoir dan la bonne main
    Tu as l'art de dénicher des merveilles
    Bisous ;)

    RépondreSupprimer
  2. Il est superbe. Si j'en avais un, je le tendrais sans tarder à mon fesseur et lui présenterait mon derrière tout de suite ;)

    RépondreSupprimer
  3. Merci les filles! En fait, la tapette de Perigot à l'air encore plus jolie mais je ne l'ai jamais vue en vrai. Je ne sais pas notamment si le cuir est assez épais et suffisamment souple.
    Bisous à toutes les deux!

    RépondreSupprimer
  4. Belle trouvaille, Amandine ! Du bois et du cuir, de la sobriété, et la promesse d'une autre gamme de sensations plus douces : vous avez aiguisé ma curiosité, je m'en suis donc commandé une sur internet (la première)... Rupture de stock ! Grrr, vous mériteriez une bonne fessée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais Ula quelle cruauté, c'est la rentrée et y'a plus personne pour me la donner la fessée! :1:
      Bon, si ça vous dit de passer un p'tit week-end ici, je crois bien qu'il y a une quincaillerie sur le port...

      Supprimer
  5. Je me doutais un peu que la jolie tapette à mouches n'allait pas faire très mal. Je crois que j'en ai essayé une, il y a très longtemps, chez mes grands-parents: c'était un bout de cuir très souple fixé au bout d'un léger manche en bambou ou autre roseau. Certes, plus léger que ce que tu as trouvé - mais le cuir a trop de mouvement. Ce qui ne l'empêche pas de faire fantasmer! Pour ma part, j'ai plutôt lorgné sur des vieux balais en bouleau. Mais là où on s'est baladés, ce n'étaient pas les bouleaux qui manquaient.

    Simon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Simon! Je j'ai pas beaucoup d'expérience spécifique sur les bouleaux. J'ai juste testé l'effet d'une seule branche appliquée avec force sur mon derrière et les vilaines lignes boursouflées qu'elle y a laissées ne m'ont pas mise en confiance, du tout, du tout. Depuis je dis "Ah bas le bouleau!" et pas uniquement parce que c'est la rentrée. :-D

      Supprimer
  6. Desdémone5/9/13

    Très joli objet, et qui pourrait peut-être faire la transition entre la fessée à main nue et un autre instrument plus sévère.

    Car j'en suis là mes ami(e)s : Monsieur estime que la simple fessée "ne me fait plus rien" et il souhaite passer "à un niveau plus difficile pour la rentrée".
    Ce qui dans le fond est normal pour une rentrée et prouve que j'ai bien travaillé l'an dernier hein ? J'ai expérimenté toutes les positions, été fessée en intérieur comme en extérieur, et même été amenée à quelques jeux amusants cet été que je vous raconterai à l'occasion...

    Mais bon, le niveau supérieur je m'en doute, c'est la fessée avec instrument.
    D'abord il se plaint depuis plusieurs jours d'avoir mal à la main droite. Ensuite il porte une vieille ceinture large en cuir que je ne lui connaissait pas et qui est particulièrement mal assortie à ses tenues alors qu'il est habituellement très regardant sur son élégance...

    Du coup, je suis terriblement inquiète et j'ai différé un RV qu'il m'a fixé pour ce soir. Vous croyez que je me monte la tête comme à mon habitude ?

    Je pourrais le détourner de son funeste projet en proposant moi même un instrument moins terrifiant ? Mais bon, si je le contrarie, la punition sera plus sévère j'en ai déjà fait l'expérience... Alors je suis face à un choix cornélien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très heureuse de vous retrouver ici, Desdémone! Ne vous inquiétez pas pour le passage aux instruments, la plupart d'entre eux ne sont pas plus terribles que la main si correctement donnés (s'ils ne sont pas dans les mains d'une grosse brute, en somme). Vous allez pouvoir ainsi expérimenter de nouvelles sensations. Certaines vous plairont, d'autres moins. Mais toutes les expériences sont intéressantes si vous avez une bonne complicité avec votre partenaire, ce qui semble visiblement être le cas. Par contre, il est peut-être temps de définir entre vous un mot de sécurité qui permettra d'arrêter aussitôt le jeu si l'expérience ne vous plait pas. Bon, je dis ça, mais je n'en ai moi-même jamais utilisé... :-)

      Supprimer
    2. Desdémone6/9/13

      Merci de votre accueil de rentrée. Je suis contente également de retrouver ce joli espace convivial.

      Je vois que vous êtes rassurante comme souvent. Il faut que je surmonte la trouille, mais bon, c'est cette dernière qui fait gamberger n'est-ce-pas ?

      Hier soir j'ai trouvé un prétexte pour le pas aller à son invitation. Il est bon de le faire marronner un peu de toutes façons, fessée ou pas fessée ! C'est la base de la séduction non ?

      Par contre les contrariétés son maintenant suivies de "punitions", car le jeu du prof de fessée allait bien au début mais maintenant... Et puis, nous ne sommes pas très à l'aise dans les jeux de rôle, en fin de compte.
      Donc je risque fort d'en subir "une bonne" pour l'avoir prévenu au dernier moment avec une excuse à laquelle il ne doit pas croire en fait. Il m'arrive de le provoquer exprès mais là ce n'est pas le cas. J'espère qu'il ne va pas profiter de cela pour décider de me fesser plus fort avec un objet ?
      Et puis quel objet ? çà me tracasse, j'aime pas être dans le flou...

      Supprimer
    3. Mais maintenant que vous vous connaissez bien, il faut que vous parliez ensemble. De ce que vous aimeriez tester, de ce qui à priori vous rebute. Je suis sûre qu'il doit bien y avoir des instruments qui vous font envie, comme il y en a qui doivent ne vous donner qu'envie de fuir. Il faut absolument que vous osiez en parler avec lui et il se fera un plaisir d’exhausser vos vœux!
      Bien sûr, il profitera surement de votre désistement pour vous donner une fessée, mais le jeu est tellement plus jouissif quand il repose sur une raison plus ou moins réelle...

      Supprimer
    4. Desdémone6/9/13

      Ben, en fait, trop de planification tue mon fantasme.

      Je sais, c'est paradoxal, je suis compliquée et insupportable. Ce qui me plait absolument c'est que les choses arrivent sans que je les demande, mais qu'à la fois elles correspondent à mes envies.
      Parce-que voilà : si c'est moi qui décide du "quand comment et pourquoi" je ne suis plus dans le fantasme de l'innatendu et de la transgression.
      C'est comme quand on joue à se faire peur dans le noir, si on décide du moment où on fera sursauter l'autre il n'y a plus de jeu. Quand à rallumer la lumière alors là le rêve est fini.

      Je préfère risquer une expérience malheureuse que de tout planifier encore et toujours comme partout dans ma vie.

      Mon aventure avec ce Monsieur est une parenthèse, jamais je ne quitterai mon mari, avec qui pourtant je n'aurai jamais une sexualité amusante et je n'envisage absolument pas de faire de la discipline domestique au quotidien avec mon Monsieur, ce qui arriverai probablement si nous étions ensemble.

      Donc, je crois que je vais me laisser aller au jeu du chat et la souris, mais tout en me demandant "mon Dieu, mon Dieu, que va-t-il m'arriver ?".

      Mais les suggestions qui me sont données par l'intermédiaire de votre blog m'aident à me positionner dans mon fantasme et jauger de l'implication de mon partenaire.

      Jusqu'à présent les réponses que j'ai eues ici se sont révélées justes. Par exemple comme vous le dites si bien je crains que je ne reçoive la fessée pour mon désistement, je vous ferai savoir...

      Quand aux instruments qui me tentent à prioiri : pas tellement les objets en bois et plutôt les objets en cuir et ça il le sait.

      Supprimer
    5. Alors je suis prête à parier que l'objet dont vous découvrirez bientôt la douce supplice sera en cuir! Les hommes aiment à décider du où, du quand et du comment, mais il leur tient toujours à cœur de nous faire plaisir avant tout. :-)

      Supprimer
  7. Coucou... J'ai vu la même que celle de ta première photo sur un marché Allemand pendant les vacances d'hiver. Mes yeux ont fait des huit, mon ventre s'est resserré, j'en voulais une...
    Mais j'étais en famille et, même si je suis réputé pour être un tueur de mouches, c'était très étrange d'acheter cet objet en plein mois de février... Ça manquait de crédibilité, je me suis donc abstenu... ;)
    (J'ai quand même pris des photos pour en faire un article sur mon blog... Hem...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mlkklm! Je suis très heureuse de te voir ici, et merci beaucoup pour le petit clin d'oeil sur ton blog... :10:
      Pour le tape-mouche, j'ai l'impression que tu peux en trouver de cette marque dans toutes les drogueries. Il y en a peut-être même dans les jardineries qui ont un rayon déco, car il me semble avoir vu qu'ils vendent aussi cette marque-la. Mais en vérité, l'effet n'est pas sensationnel, c'est plus amusant qu'autre chose. :-)

      Supprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.