vendredi 22 août 2014

Punir autrement... suite

Hier je vous ai parlé de l'une de mes petites punitions, anodine mais assez symbolique du plaisir que l'on peut trouver dans la discipline. Punir, c'est avant toute chose lier un lien de complicité avec son/sa partenaire. Un lien qui doit s'accompagner d'une contrainte, bien sûr, sinon ce ne serait pas une punition. Mais cette contrainte ne doit être, ni trop lourde, sous peine de rompre la confiance qui unit les deux protagonistes, ni trop légère sous peine d'émousser la complicité. Il n'y a pas de recette universelle, tout dépend de la psychologie de chacun et du type de relation que l'on a engagé. Et comme toute chose qui touche à l'intime, elle nécessite de bien se connaître. Mais quel sens y aurait-il à être punie par un quasi inconnu ? 

La privation de dessert, même si je l'ai trouvée amusante et au final assez efficace sur ma propre psychologie, n'est cependant pas le type de punition que j'ai en tête aujourd'hui. Celui qui me fait fantasmer est un peu plus poilu et infiniment plus doux...



Et oui, je rêve d'une petite queue en fourrure que l'on m'imposerait de porter comme symbole de ma punition.
Vous allez peut-être penser que je délire, que cet objet ne serait là que pour mon plaisir et non pour me punir. Peut-être! Il est très agréable de se sentir "emplie" par le plug, mais c'est aussi extrêmement frustrant si cela se passe en dehors des ébats amoureux. L'excitation produite par ce petit objet se transforme vite en frustration s'il n'est pas accompagné de plus, et il devient vite presque impossible de penser à autre chose qu'à sa présence incongrue. Que l'on soit assis ou debout, que l'on marche ou que l'on reste tranquille, impossible de l'oublier. Le plug focalise toute notre attention, alors pourquoi ne pas détourner cet effet et s'en servir comme punition? A mon avis,  ce doit-être terriblement efficace !

Mais alors, comment choisir l'objet idéal ? Il faut qu'on aime le porter, qu'il soit joli tout autant que confortable. Il en existe de toutes les formes et en toutes les matières. Le seul que je possède est en acier chirurgical parce que je trouvais cela plus hygiénique. Mais l'acier est lourd et, à la longue, cela devient assez inconfortable. Peut-être le silicone serait-il mieux adapté ? Il en existe aussi en verre (mais ce doit sans doute être lourd) et même en bois (le bois étant poreux, je ne suis pas certaine que ce soit le top au niveau de l'hygiène). 

Autre facteur important, on doit le trouver joli. Une punition est un jeu affectif et elle aura d'autant plus d'impact que l'on aimera l'objet qui la matérialise. Moi, je craque pour la fourrure, parce ce que c'est doux et chaud.

Il existe des queues plus longues que les queues de lapin, et vraiment très jolies...


mais beaucoup trop difficiles à porter discrètement dans la journée ! 


Les plus belles que je connaisse se trouvent chez Kitten Cream


Elles sont vraiment magnifiques (rien n'oblige à acheter la paire d'oreilles qui va avec) mais à un prix magnifique lui aussi ! 

Plus raisonnablement, on peut jeter un coup d’œil chez Etsy où il y en a quelques unes de jolies. 

Mon rêve serait d'en avoir une toute rouge, comme celle-ci, pour les fois où cette punition serait suivie immanquablement, quoiqu'un peu plus tard, d'une fessée... 


et une toute blanche, pour les fois où la punition s'arrêterait là.

Mais inutile de vous dire que celui qui m'imposerait le port d'une queue de cochonne serrait immédiatement banni de mes connaissances.



Voilà, vous savez tout des fantasmes qui m'habitent à l'heure actuelle. Cette envie de fourrure doit sans doute être due à la pluie et au froid qui règnent ici depuis le début de cet été particulièrement pourri. Espérons que cela passe vite !

21 commentaires:

  1. Peter Pan22/8/14

    Bonjour Amandine,

    Votre récit donne un accent poétique à la fessée habituelle. Ces fausses queues en fourrure synthétique apportent une touche ludique tout en restant un accessoire de punition. On peut être puni/e et se faire plaisir pour la rendre moins pénible pour la personne qui la subit. Subtil mélange des sensations.
    La première photo m'a fait spontanément penser à ces spectacles du Burlesque américain où les comédiennes sont costumées en "Bunny's" tout en évoluant dans un spectacle dansé.
    Pour choisir et être sur de plaire, il faudrait se concerter mais si l'on connaît un tant soit peu les goûts de l'autre, on peut lui faire une agréable surprise. Surprise qui ne manquera pas de pimenter les ébats. Pour Sûr...
    Merci pour cette parenthèse . Bonne après-midi. Peter Pan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne s'agit ici que d'un petit fantasme qui me titille depuis pas mal de temps. Je ne sais pas si je le vivrai un jour, il faudrait pour cela que cela "parle" aussi à mon partenaire. :-)

      Supprimer
  2. annonciate22/8/14

    Là franchement Amandine, je m' amuse vraiment, surtout sur la queue de renard. Mais à la limite, je ne considère pas ça comme une punition mais plutôt comme une récompense, pas vraiment pour vous mais davantage pour votre compagnon. Je suis certaine qu 'il en sera ravi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je m'en réfère à ma (très longue) étude de la question, il semblerait bien que cette petite queue produise des sensations tout aussi agréables pour le monsieur que pour la dame. Je ne parle pas ici du plug qui augmente les sensations lors de la pénétration, mais bien de la fourrure qui, en venant doucement chatouiller le scrotum, produirait un effet des plus agréables. :-)
      Mais bon, ce serait juste pour me punir...

      Supprimer
  3. annonciate22/8/14

    Je viens de réaliser pour le plug à queue de cochonne, là est vraiment la punition pour vous, mais tout dépend de quels faits il s' agit par exemple hautaine avec l' ex de votre compagnon, légèrement prétentieuse, méchante ou encore de laisser toute la vaisselle de la semaine dans l' évier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, non, non, elle est vraiment trop laide cette queue de cochonne. Je n'en veux pas !!! :-D

      Supprimer
  4. Annonciate23/8/14

    Ben oui.....mais c' est là, la punition hihihi.

    RépondreSupprimer
  5. Panique23/8/14

    Voilá une nouvelle tournure au fantasme de "La Vénus á la fourrure" xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours rêvé que l'on m'appelle "mon petit lapin". Mais "mon petit lapin, tu vas te prendre une fessée!", ça fait quand même bizarre, non? :-D

      Supprimer
    2. Peter Pan24/8/14

      Bonjour Amandine,

      Cela pourrait être l'occasion d'un pari avec votre partenaire:
      Ce sympathique petit mammifère est réputé très rapide et ce serait un défi lancé: du style "essaies de m'attraper et le premier qui réussit donne à l'autre une fessée en gage/punition/ récompense" . Non ?
      Bon Dimanche. Peter Pan

      Supprimer
    3. Bonjour Peter Pan,
      En fait, il pourrait s'agir d'un jeu amusant pour un couple de switchs (mais moi, je ne donne pas) :-D

      Supprimer
  6. Merci pour ces deux post Amandine. Elle comblent parfaitement mes attentes envers ce que je cherche sur le net. Satisfaire ma curiosité comment les choses se passent chez les autres, puis trouver des inspirations pour ma vie de couple. Et là tu as fait fort. J'adore ton idée de la petite queue toute rouge avant la fessée et de la toute blanche après.
    Enfin le truc est trop subtil pour que que mon homme y pense tout seul. Faut alors lui suggérer le procédé.

    Je vois déjà comment m'y prendre, notamment dans une situation quand mon homme me demande de lui rappeler plus tard pour me corriger. Alors j'imagine son visage en me voyant défiler avec ce petit rien du tout en rouge comme pense bête. Effet taureau peu-être ? Qui sait. Puis plus tard, une fois sortie de mon coin de le surprendre par un effet rouge sur blanc quand je fais du ménage. Je suis sûre qu'il va adorer cette petite insolence de ma part. Heureusement c'est bientôt la rentrée d'école pour notre petite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que ton homme adorerait te voir ainsi Isabelle, mais je crains que tes fesses ne s'en prennent une double dose si tu le nargues trop ! :-D

      Supprimer
  7. Panique24/8/14

    Amandine, tu es vraiment au top!!! Recevoir un eloge d"Isabelle vaut mieux que recevoir une fessée de ton copain le plus beau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout-à-fait d'accord avec toi, Panique !!! :-D
      Mais recevoir une fessée de mon plus beau copain, ça me plairait bien aussi !

      Supprimer
  8. Anonyme24/8/14

    très, très excitant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que cette idée vous plaise à vous aussi, Anonyme (?) :-)

      Supprimer
  9. Anonyme24/8/14

    difficile de ne pas l être en vous imaginant ainsi paré

    RépondreSupprimer
  10. Pecan nutjob30/8/14

    Nous pratiquons nous aussi d'autres "punitions" que la fessée. Pour varier, bien sûr, ou par souci de discrétion: les claques sur le derrière, cela s'entend...

    Pour madame, il y a l'habillement plus ou moins en style "écolière". Comme il s'agit de pouvoir mener une vie normale (familiale, aller faire des courses, voire aller au travail) tout en étant rappelé à la posture de "vilaine fille" par cet accoutrement, celui-ci n'est tout de même pas outré. Disons qu'ainsi elle fait vraiment jeune femme conservatrice (il ne manque plus que la petite croix en pendentif!) et que les gens qui d'habitude voient mon épouse habillée de façon plus moderne s'étonnent parfois de ce changement subit.

    Nous n'avons jamais essayé la "queue de lapin" mais nous utilisons assez souvent des plugs, d'un silicone rose assez disgracieux (il faut dire qu'une fois que c'est mis en place, on ne voit plus guère la couleur). Jamais essayé le métal. Nous imposons rarement le port de cet ustensile en présence de tiers, de peur d'un quelconque "accident"... mais c'est vrai que c'est un embarras constant et pourtant discret! Nous l'aimons bien aussi pendant l'acte vaginal: le partenaire "du dessous" se voit doté du plug et donc a la sensation à la fois "par devant" et "par derrière".

    Notre seule critique sur le plug est qu'il pose parfois quelques problèmes de nettoyage. C'est alors qu'interviennent d'autres petites punitions données à titre de précaution: le suppo de glycérine ou le petit lavement. Puisque nous évoquons les petites "punitions anales", parlons aussi du thermomètre dans les fesses lorsque l'on est en train de se faire gronder pour mauvais comportement, celui-ci étant censé mesurer si ce mauvais comportement ne serait pas dû à une petite affection cachée... Pour traiter l'énervement, moins sonore que la fessée il y a le lavement évacuateur.

    Enfin, il y a bien entendu la sodomie. Celle-ci est une forme de "discipline" car, même pratiquée avec douceur et lubrification, elle comporte une certaine forme d'inconfort et de soumission. Même avec l'habitude, il m'est difficile de présenter mes fesses au gode-ceinture sans un peu de honte.

    Nous avons d'autres petites punitions, comme la toilette intime, non pas donnée sensuellement, mais plutôt petit garçon / "petite pisseuse" qui se fait laver. Ou encore le bain de siège.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous utilisez en effet un large éventail punitif ! :-)
      Une punition doit jouer sur l'affect pour être efficace (dans ma psychologie, en tout cas).
      Si on n'utilisait que l'humiliation dans la contrainte, cela ne serait qu'abus et il est fort à parié que le couple ne tiendrait pas bien longtemps.
      Par contre, utiliser quelque chose que l'on aime, comme les jeux anaux pour ce qui concerne votre couple, donne une dimension affective très forte à la punition ce qui, en plus de la rendre efficace, doit sans aucun doute renforcer fortement les sentiments qui vous unis. :-)

      Supprimer
  11. Pecan nutjob31/8/14

    Chère Amandine, notre discipline est faite d'actes pas trop douloureux, mais qui mettent à mal la dignité adulte et nécessitent de l'humour pour être infligés ou subis. C'est pour cela que nous aimons les fessées dans une posture "à la maman" ou "à la gouvernante" avec des instruments "familiaux", les petits traitements médicaux ou la toilette; c'est assurément régressif. Le jeu anal est aussi une occasion pour madame de rendre la pareille, d'en quelque sorte compenser le fait que le plus souvent, c'est elle qui se fait explorer et pénétrer...

    RépondreSupprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.