jeudi 14 avril 2016

Promesse


Ce vendredi-là, l'après-midi touchait presque à sa fin lorsque son attention se trouva brusquement détournée du dossier qu'elle était en train de traiter. Un appel provenant de l’accueil lui demandait de descendre. 

Le vieux gardien lui faisait sans doute une blague, elle n'attendait aucun visiteur ce jour-là. 

Intriguée, elle se rendit au comptoir pour y découvrir un magnifique bouquet de fleurs composé de roses, d'œillets, d'amaryllis, toutes d'un rouge flamboyant.

- « On dirait bien que quelqu'un pense à toi ! » lui lança Patrick.

Son regard était malicieux et elle voyait bien qu'il attendait d'elle quelques explications, mais elle se contenta de lui sourire et repartit précipitamment, son cadeau dans les bras. Elle pria pour que personne ne la voit mais ce fût peine perdue. Cinq de ses collègues ne tardèrent pas à débouler dans son bureau, aussi excités que curieux. 

- « Qui t'envoie ce joli bouquet ? Un client qui a flashé sur ton dernier rapport? » demandèrent-ils en riant.

- « Mais non, c'est mon anniversaire ! » leur mentit-elle pour arrêter-là leur suppositions stupides.

Elle ne put échapper aux bises de circonstances, mais réussit à les repousser gentiment hors de son bureau et à en refermer la porte. 
Elle pouvait enfin réfléchir posément à la situation. 
Si elle n'avait aucun doute sur l'expéditeur de ce magnifique bouquet, elle était beaucoup plus mal-à-l'aise quant à la raison pour laquelle il l'avait envoyé. D'habitude il se contentait du petit dessin d'une rose rouge qu'il lui envoyait par SMS pour lui signifier qu'une fessée l'attendait. Mais tout un bouquet, réel qui plus est, jamais elle n'en avait reçu. Peut-être que cela n'avait rien à voir avec leur petit jeu secret ? Mais ce n'était pas son anniversaire et elle n'avait pas vraiment la conscience tranquille. Ce pouvait-il que ce soit juste une coïncidence, que ce bouquet ne signifiait rien de plus que la joie qu'il éprouvait à la revoir après une semaine d'absence ? 

Elle s'approcha du bouquet et aperçut la petite carte dorée agrafée au papier cristal qu'elle décrocha d'une main tremblante. 

« Bon week-end» suivi de ses initiales, rien de plus n'y était inscrit. 

(A suivre …)

9 commentaires:

  1. Peter Pan14/4/16

    Bonsoir Amandine,

    Voilà un récit qui promet d'être captivant : un présent offert par un mystérieux inconnu. Des roses rouges, au couleur de l'amour passionné Et peut-être la promesse d'une fessée à partager à deux. Hum... qui sait.
    Vite, la suite, divine Amandine.
    Peter Pan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai retrouvé ce début de récit dans mes archives et ne me souviens absolument pas de ce que j'avais en tête pour la suite. Il va donc vous falloir patienter un peu que l'inspiration me vienne. Une fessée me soufflez-vous à l'oreille ? :-D

      Supprimer
  2. Ben oui, quoi! Ce suspense est insoutenable! Laisser le lecteur en plan à ce niveau du récit, c'est sûr que ça mérite une fessée !;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vincent flaneur14/4/16

      Certes, cela mérite une fessée, mais attention ! Si j'ai bien compris le message, maintenant, pour pouvoir fesser Amandine, il faut lui apporter des fleurs....

      Supprimer
    2. ou se contenter d'un petit SMS se ponctuant du dessin d'une rose rouge ! :-)
      Un petit coquelicot cueillit dans les champs pourrait également faire l'affaire, mais il est plus difficile à faire parvenir, n'importe où, n'importe quand...

      Supprimer
  3. Peter Pan14/4/16

    Bonsoir amandine,

    Une petite ode inspirée par votre récit :

    Promesse ? Le cœur en liesse
    D'un amour écarlate !
    Rouge comme un cœur qui bat
    Un baiser déposé à la hâte
    Encerclé par ses bras
    Amour qui bat la chamade
    essoufflé d'émotion
    Mystérieux comme une charade
    Et brûlant de passion
    Désir ou raison
    Entre ses bras elle s'évade



    Peter Pan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce très joli poème, Peter pan ! :-)

      Supprimer
  4. Très frustrant.... oui une fessée, et vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec tout un bouquet, il devrait y en avoir plus d'une ! :-D

      Supprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.