mardi 9 août 2016

Mon autre



                         Mon autre est un joueur de violoncelle,
                         qui joue sans nul autre pareil, 
                         pour que nos émotions s’éveillent.

                         Mon autre aime l'improvisation.
                         Nous jouons toujours sans concession,
                         sans même que nous nous concertions,
                         sans jamais que nous ne répétions,
                         nos corps à corps harmoniques.

                         Mon autre est mon meilleur ami, 
                         celui qui toujours me ravit.
                         Il connait mes défauts par cœur,
                         mes ailleurs, mes joies et mes peurs.

                         Il m'offre la plus belle des libertés,
                         celle d'être moi-même, sans ambiguïté, 
                         sans retenue, sans peur d'être mal perçue,
                         sans crainte aussi de prendre le dessus.

                         S'il m'arrive de commettre une erreur,
                         emportée dans la chaleur et l'ardeur,
                         je reçois aussitôt une fessée
                         de sa main aimante, donnée.

                         Cet homme est un virtuose,
                         de nos corps, de nos âmes en osmose,

et de l'aimer, j'ose...


20 commentaires:

  1. Et vous êtes certainement son plus belle instrument...Jouez!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A défaut de corde, nous faisons vibrer les lanières à chaque récital, mais les notes les plus belles sont toujours celles de nos corps qui s'harmonisent... :-)

      Supprimer
  2. Concerné9/8/16

    Amandine est à la fois mon instrument et ma musicienne, comme je suis tout ensemble son musicien et son instrument. Mais contrairement à elle, je ne sais pas écrire les mots pour le dire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si, vous savez toujours trouver les mots qu'il faut pour orchestrer cette relation toute en tendresse, en partage et en harmonie! :-)

      Supprimer
    2. Elle a un vrai talent pour ça. Elle joue des mots avec la précision d'un soliste en plein concerto, sachant toujours trouver la nuance qui convient pour faire passer l'émotion au lecteur...

      Supprimer
    3. Vous me faites rougir, Professeur, merci de ces mots qui me touchent profondément ! :10:
      Je ne pense pas être aussi talentueuse, je me contente juste de laisser mon cœur guider ma plume. :-)

      Supprimer
    4. Peter Pan10/8/16

      Bonsoir Amandine,

      A l'unanimité, chacun et chacune de vos plus fidèles visiteur/e/s reconnaissent votre prose inimitable. Vous puisez vos mots à la source de votre cœur, par lesquels vous nous dévoilez un peu plus votre jardin secret où fleurissent vos sentiments les plus purs.
      L'écriture est un peu le reflet de notre personnalité. Et je pense que pour tenir un Blog, il faut aimer les échanges et communiquer des émotions avec les gens. Il faut aimer l'humain dans ce qu'il a de plus noble.
      Chacun de vos récits est une surprise. Comme le dit l'acteur Tom Hanks dans "Forrest Gump" : "la vie c'est comme une boite de chocolats: on ne sait jamais sur lequel on va tomber". Alors...
      Peter Pan

      Supprimer
    5. Merci pour tous ces compliments qui me touchent beaucoup, Peter Pan, même si je ne pense pas entièrement les mériter... :-D

      Supprimer
  3. Très beau texte ...

    On sent le mentor
    qui libère le diable
    que vous avez au corps !


    Mince, je n'ai pas de rime en iable ...
    Et vous, vous n'avez rien trouvé qui rime avec harmonique ;-)

    Ed

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le diable rime souvent avec appréciable, insatiable, inoubliable... mais pour rimer avec harmonique, il y a... et bien... volcanique ?!? :-D

      Supprimer
  4. Bertrand10/8/16

    Beau poème, belle photo et bel instrument.
    Le violoncelle est l'un des plus beaux instruments qui fut inventé par ces diables d'italiens : majestueux dans les graves,
    chaleureux dans le médium, chantant dans les aigus. Celui ou celle qui sait le faire parler peut en tirer tous les sons possibles. Pour cela deux moyens : 1) vous le faites chanter en le faisant vibrer avec l'archet 2) Vous l'agacer en lui pinçant les cordes avec les doigts, il pousse des petits "bloing bloing", Il y éventuellement une 3e solution : le frapper mais vous en faites un instrument de percussion et il n'est pas fait pour cela.
    Contrairemnt au hautbois ou à la clarinette qui sont des instruments à anches, le violoncelle pourrait être appelé un instrument à hanches : sa forme mince en son milieu et élargie en haut et en bas évoque la silhouette d'une femme au forme généreuse.
    On le serre entre ses jambes. Notons qu'à l'époque baroque on le sert encore plus car il ne touche pas terre (pas de pique en métal que l'on pose sur le sol).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Bertrand de nous faire découvrir toutes les techniques harmoniques de cet instrument si diablement féminin dans la forme!
      Si j'aime l'archet, je ne supporte guère les pincements qui m'amènent à chanter d'autres notes que des "bloing bloing"... :-D

      Supprimer
    2. Bertrand12/8/16

      Du genre "Aïe! Arrêtes, tu es fou, ça fait mal!"?

      Supprimer
    3. Exactement !!! :-D

      Supprimer
  5. Peter Pan10/8/16

    Bonjour Amandine, et vous tous...

    Un texte tout en nuancé qui évoque les retrouvailles d'un couple et les corps semblent vibrer au son de la mélodie grave de cet instrument. Violoncelle et contrebasse sont-ils proches question sonorité ? Je suis pas très calé en musique. Désolé.
    La contrebasse me fait penser au conte pour enfants (que j'ai écouté en classe de Primaire) de Serge Prokhoviev intitulé : "Pierre et le loup".
    D'ailleurs , chaque personnage est représenté par un instrument : Pierre est joué par la flûte, son ami le canard, c'est la trompette, le loup, c'est la contrebasse (grave et saccadé) et les chasseurs, bien sûr, la grosse caisse et les cymbales. Enfin, c'est dans cet ordre, me semble t-il. Et si ma mémoire est bonne.
    Le clair-obscur de la photo donne une ambiance presque inquiétante. Mais elle doit cadrer avec l'ambiance sonore que dégage le violoncelle. Excellent.
    Peter Pan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, ce texte n'évoque pas encore de belles retrouvailles, juste de doux souvenirs et/ou une petite anticipation... Mais si vous aimez les retrouvailles, il y en a ici ! :-)

      Supprimer
  6. Un superbe poème. J'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ajenky, cela me touche beaucoup venant de toi qui écrit de si beaux textes sur ton propre blog ! :10:

      Supprimer
  7. Belle poème
    Qui coulait dans un joli battement rythmique ...

    Passe une bonne journée
    1ManView

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces mots qui me font rougir de plaisir, 1ManView!:10:
      Je vous souhaite un très bon week-end en votre si beau, grand et lointain pays :-)

      Supprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.