mercredi 18 janvier 2017

Ceux qui restent


Aujourd'hui je voulais vous parler d'un film touchant, délicat, pudique, d'une histoire d'amour drôle, élégante et grave, impossible parce que trop coupable. 

« Ceux qui restent » fait partie de ces films qui retracent la vie, la vraie, celle qui n'a rien de spectaculaire, de sensationnelle, celle que nous avons tous vécue, des émotions vraies portées par de formidables acteurs, si justes qu'ils nous font oublier que tout cela n'est que cinéma. 

Pourquoi vous parler de ce film ici ? Parce qu'il contient une scène qui m'a particulièrement émue, forcément ! Est-ce un hasard si cette scène est précisément celle qui est à l'affiche du film ?

video



17 commentaires:

  1. Peter Pan18/1/17

    Bonsoir Amandine,

    C'est une comédie/tragédie sentimentale ? ah ah ah .... (Comment) Vincent va t-il fesser Emmanuelle ? Voyons... Sur ses genoux ? Cul nu ? A la main ? avec un martinet ? Penchée sur un fauteuil ? Dans le salon ? la chambre à coucher ? Ca en fait des hypothèses...
    Ben, faut aller voir le film, pardi !!!! Me direz-vous.
    Au fait vous l'avez vu cette fameuse scène ?
    C'est comme pour le film "la gifle" avec Lino Ventura et Isabelle Adjani où tous les spectateurs attendent pendant tout le film pour voir la fameuse gifle de quelques instants, Gifle très paternelle donnée par Mr Lino...
    Vincent Lindon : je l'apprécie dans "l'étudiante" avec (la sublime) Sophie Marceau... (qui est repassé à la TV autour de Noël, cette année). Mais bon, chacun ses goûts. Rires.
    Peter'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Peter Pan,
      Ce film est plutôt un drame sentimental qu'une comédie, mais joué avec beaucoup de pudeur et de légèreté alors que le thème traité (ceux dont les conjoints sont atteints d'un cancer) aurait pu vite sombrer dans le pathos. Ce n'est pas du tout le cas dans ce très beau film.
      J'ai volontairement coupé la scène très courte de manière à ce que chacun puisse s'en imaginer la suite. Bien sûr, vous ne verrez pas de scène de fessée dans le film, mais l'imagination est toujours beaucoup plus belle... Si Bertrand devait fesser Lorraine, j'imagine qu'il le ferait très tendrement, lui assit sur le lit et elle allongée sur ses genoux. Il n'y aurait d'autre instrument que sa main, qui serait tout aussi caressante que timidement claquante. Elle rirait et le provoquerait sans doute pour qu'il augmente la force et la cadence. Il se laisserait faire, peu à peu... :-)

      Supprimer
    2. Peter Pan19/1/17

      Bonjour Amandine,

      Vous êtes passionnée par le fessée et vous faites une excellente scénariste. On se laisse transporter par votre imagination. Merci encore.
      Peter'

      Supprimer
    3. Oh non, je n'ai pas cette qualité ! J'aime la fessée, celle de mon fantasme. Mais merci pour ces mots très gentils ! :10:

      Supprimer
  2. Peter Pan18/1/17

    Bonsoir Amandine,

    Ca fait plaisir ! Votre nouveau sujet montre que vous êtes, je l'espère, de nouveau en pleine forme pour bien démarrer l'année. Mais couvrez vous bien et booster vous aux vitamines. Ici, en midi toulousain, annoncé : -5° C. demain matin !!! Rires. Peter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela va un peu mieux, merci, même si je n'arrive pas à me défaire de cette maudite toux qui s'est déclenchée lors de la grippe. En bord de mer, il fait heureusement un peu moins froid que chez vous, même si aujourd'hui les températures étaient négatives !

      Supprimer
  3. Peter Pan18/1/17

    Bonsoir Amandine,

    Au cinéma, deux fessées jouées ont retenu mon attention:
    la première dans la scène du bain à l'auberge dans le film de Polanski : "Le bal des Vampires".
    La seconde dans la comédie de 1977 intitulée "Julie Pot-de-Colle" réunissant feu J-C Brialy en homme d'affaire pressé et Marlène Jobert en maitresse maladroite et tendre.
    Mais il y en a bien d'autre... Merci pour votre parenthèse ciné.
    Bonne soirée. Peter'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue préférer de loin les fessées suggérées (comme ici) plutôt que les scènes de fessées réellement filmées. J'aime imaginer la scène, la rendre la plus proche possible de mon propre fantasme. Les rares scènes de fessées que j'a pu voir dans les films étaient complètement caricaturales et ne m'ont jamais fait fantasmer. Mais si vous aimez bien cela, il vous faut aller sur le site de Chross, qui récence à peu près tout ce qui se fait en matière de scène de fessée dans le cinéma ou la télévision ! :-)

      Supprimer
    2. Concerné20/1/17

      Dans Julie pot de colle, la seule fessée est sur l'affiche (très réussie) du film ! Dans le film, en revanche, pas la moindre scène claquante, ni même la moindre allusion à notre fantasme... C'est ce qu'on appelle de la publicité mensongère.

      Supprimer
    3. Je n'ai jamais vu "Julie pot de colle" (et même n'en avais jamais entendu parler avant ton commentaire !!!). L'affiche est assez explicite en effet... mais du coup c'est complètement incompréhensive qu'il n'y ait aucune scène de fessée dans le film !?! :-)

      Supprimer
    4. Peter Pan20/1/17

      Bonsoir Mr concerné,

      En effet, c'est en quelque sorte,"vendre un produit sans avoir un échantillon à proposer !!!" Rires.
      le sujet de l'affiche a peut-être été commandé pour attirer plus de spectateurs dans les salles. Qui sait...
      Je n'ai pas souvenir de sa diffusion sur la TV.
      En revanche, la fessée dans l'auberge au début de "Le Bal des Vampires " de (et avec Polanski) n'est guère évoquée sur l'affiche. Certes, aucun lien important pour le reste de l'action du film mais bon...
      On pourrait discuter des heures durant en passant en revue les films qui l'inclut dans leur scénario original. Rires.
      (Au fait : Bonne Année à vous et toutes sorte de bonnes surprises... )
      Peter Pan

      Supprimer
  4. Peter Pan18/1/17

    Re... Amandine,

    Au final, le meilleur cinéma, c'est le notre !! "Silence ! Moteur ! Action !". Rires. L'imaginaire est illimité.
    Peter.

    RépondreSupprimer
  5. Hmmm... Je suis assez d'accord, Amandine. Laisser flâner son imagination au gré de ses fantaisies à partir d'une situation de départ, voilà qui est bien agréable!
    Les scènes de fessées vues dans les films sont soit brutales, soit peu crédibles... à une petite exception près: il ne s'agit pas à proprement parler d'une fessée, mais la scène de "La piscine" où Alain Delon va arracher une branchette pour caresser Romy Schneider est assez sympathique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien évidemment entendu parler de "La piscine", film emblématique du couple Delon/Schneider, mais je dois vous avouer que je ne l'ai jamais vu si ce n'est quelques petits extraits. Je vais de ce pas le regarder... et chercher cette fameuse scène !!! ::-D

      Supprimer
  6. Peter Pan19/1/17

    Bonsoir Amandine, bonsoir Professeur,

    J'avoue que cette petite scène ne m'a pas frappé et pourtant j'apprécie les grands classiques.
    Romy Schneider était une grande actrice, élégante et toujours talentueuse et sa présence au cinéma nous manque, plus de trente ans après sa disparition tragique.
    (désolé, je ne veux plomber le sujet du Post)
    Peter'

    RépondreSupprimer
  7. Concerné20/1/17

    Très beau film, en effet. Et scène joliment évocatrice...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas que tu l'avais vu (!) et je suis très heureuse qu'il t'ait plu à toi aussi ! :-D

      Supprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.