mardi 2 janvier 2018

La clairière au soleil

Pour fêter la réouverture du blog, un magnifique poème offert par Paul Auster. 
Un grand merci ému...


Les herbes se sont redressées
Du petit herbage odorant
Où, toute nue, je t'ai fessée
Comme à ton désir, fermement !

J'aimais le contraste étonnant 
De toutes tes joues bien rosies 
Et de la mousse ou maintenant 
Posaient tes fesses endolories. 

Seuls les oiseaux témoigneront 
Des fols baisers que cette flamme 
Inspira, et de l'abandon 
Des amants qui s'offrent leur âme. 

Et chaque fois que, seulement, 
Je me promène à la clairière 
Me revient l'émoi souriant 
De tes yeux... et de ton derrière ! 

Que nos joies étaient souveraines 
Et nos jeunes sens affolants 
Quand la passion était reine 
Nous allions, plaisirs dévorant. 

Revenez, amante égarée, 
Vous promener dans mon sous bois 
Où tendrement nous sommes aimés 
L'herbe fraîche nous tend les bras 

Et il flotte encore sur mes lèvres 
Les mots que je vous murmurais 
Pour faire durer cette fièvre 
D'amour qui vous transfigurait. 

30 commentaires:

  1. Magnifique poème! J'ai cru un moment qu'il émanait du grand auteur de la trilogie new-yorkaise qui aurait été traduit de main de maître!
    Bravo à l'homonyme qui a un réel talent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai rien traduit, la version originale me ravit :-D

      Supprimer
  2. Magnifique poème ❤ merci
    Crocodelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord avec vous et suis certaine que son auteur sera très touché en le lisant. :4:

      Supprimer
  3. CROCODELLE3/1/18

    Magnifique poème ❤ merci

    RépondreSupprimer
  4. Paul Auster3/1/18

    Je trouve un peu scandaleux d'emprunter ainsi le nom d'un auteur connu! Il y a des fessees qui se perdent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A qui le dites vous ! Mais je n'en suis pas responsable... :9:

      Ceci dit, j'aimerais bien connaître le mystère qui entoure le choix de votre pseudo. Quelque chose de romantique, comme... Vous avez rencontré l'amour dans une librairie au rayon de Paul Auster ?... Vous avez donné votre première fessée avec ce livre en main? (pas très pratique, ceci dit)... Vous rêvez secrètement de donner la fessée à Paul Auster (mais qu'a-t-il bien pu vous faire ?)... Vous êtes le vrai Paul Auster (vous a-t-on déjà dit que vous parliez très bien le français?)

      Supprimer
  5. Peter Pan3/1/18

    Bonjour,

    Magnifique !!
    Léger et lumineux comme un lever (ou un coucher) de soleil.
    Champêtre. Intimiste. On n'oserait presque ne pas les déranger.
    Alors, chuuuuut !
    Peter'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Osez les déranger Peter, ils adorent cela ! :-D

      Supprimer
  6. "Pour faire durer cette fièvre
    D'amour qui vous transfigurait. "

    C'est tellement ça ! J'adore... :) Merci Amandine et bonne année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison Ellie, c’est totalement ça ! Très belle année à toi aussi... :-)

      Supprimer
    2. Paul A5/1/18

      Savez vous que, depuis des années, je lis discrètement votre blog avec émotion mademoiselle...

      Supprimer
  7. Concerné3/1/18

    Bravo pour ce poème, « Paul », digne du blog d’Amandine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là c'est moi qui suis touchée, du coup... :10:

      Supprimer
  8. Paul Austère3/1/18

    J'essaye avec maladresse et travail de m'adapter au haut niveau de ce blog!

    Oups, que vois je plus haut! Je suis démasqué, le Vrai Paul Auster ést passé pas ici!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il paraît que le véritable Paul Auster a écrit une page complète dans le Monde aujourd'hui pour dénoncer votre usurpation. Peut-être n'aime-t-il pas la fessée, ou au contraire vous jalouse-t-il ?

      Supprimer
    2. Paul Austereeee5/1/18

      Oh... Le monde arrive mal jusqu'ici...
      Gardez moi la page Chere Amandine! :-)

      Supprimer
  9. Per Pan4/1/18

    A paysage bucolique,
    belle ambiance romantique
    Une fessée qui pique
    petit moment magique
    délicieuse harmonie féérique
    pour des amoureux fantastiques

    Peter'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes toujours aussi talentueux, Peter Pan! Merci pour ce joli petit poème très à-propos. :-)

      Supprimer
  10. Peter Pan4/1/18

    Bonsoir Amandine,

    Merci divine Amandine. Votre retour mérite bien d'être fêté par une farandole de mots.
    Peter'

    RépondreSupprimer
  11. Héléa5/1/18

    Magnifique poème. Merci.
    Je découvre (hé oui) ce blog, j'ai de la lecture à rattraper.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue ici, Héléa! J'espère que vos lectures vous plairons :-)

      Supprimer
  12. Paul A5/1/18

    Je suis touché d'avoir rencontré en Amandine mon premier éditeur (!) ét mon premier impressario... Trop gâté je suis ☺️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens d'être promue agent des stars ! :-D

      Supprimer
  13. Panique6/1/18

    Ici en Espagne on plaide déjà pour que le Prix Princesse des Asturies décerné jadis à Paul Auster soit partagé par Amandine xDD

    Heureux retour et Joyeux 2018

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très heureuse de te retrouver, Panique ! Je te souhaite ainsi qu'à ta compagne une très belle et heureuse nouvelle année.
      Je ne suis pas certaine que Paul Auster accepte de partager son prix avec moi. Pourtant, le Prix d'une Princesse, cela me ferait rêver! :-D

      Supprimer
  14. Chere Amandine,
    Partager un jour avec vous quelquechose de plus que les mots déjà précieux me parait la plus douce des perspectives. Quel que soit le prix, la princesse serait vous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous n'y prenez garde, vous risquez de me faire rougir... :10:

      Supprimer
    2. Il y a pour celà me semble t il d'autres méthodes?
      Non?
      J'avais cru ....😂

      Supprimer
  15. Paul A21/1/18

    Oûi, décidément j'aimerai continuer à utiliser d'autres méthodes pour vous faire rougir un jour, Amandine...

    RépondreSupprimer

Merci de bien vouloir utiliser un pseudo pour vos commentaires (Il suffit de cocher la case nom/URL et d'y inscrire le pseudo que vous voudrez en laissant vide la case URL).
Les commentaires anonymes seront effacés.